Partagez | 
 

 Quand il n'y en a plus il y en a encore. [PV : Main du diable : Farming : Combat]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar



Masculin
Date d'inscription : 06/08/2015
Messages : 60
Xp Dispo : 70
Points de Vie : 100

MessageSujet: Quand il n'y en a plus il y en a encore. [PV : Main du diable : Farming : Combat]    Ven 18 Sep - 0:14




Bon, si je veux pouvoir améliorer ma boutique, mes talents de métiers et ceux de combat, il n'y a pas de secret. Je vais devoir enchaîner les séances à frapper des monstres en boucle pour collecter tout cela. Surtout que je ne l'avais pas vu, mais la joaillerie est un véritable gouffre à composant, rien que la première gemme ne demande rien de moins que quinze composants rares de rang deux et cinq minerais communs... À côté de ça, la forge d'armure demande des choses ridicules à rang égal, le temps de faire ma première gemme, je serais certainement... En fait j'allais penser une bêtise, vu le prix des boutiques je vais être restreinte a tous les niveaux au début. Enfin c'est la vie, c'est mon choix d'ouvrir une boutique, au pire je ferais les gemmes contre composant et une légère compensation financière, ça sera plus simple.

Je me retrouve donc dans les marécages... Mais proche d'un secteur où je ne suis jamais allé avant. Pourquoi, non, je ne prendrais pas se risque seule, justement je suis passée par des intermédiaires pour passer une annonce. L'idée est de jouer avec d'autres joueurs et de leur faire une petite pub pour ma boutique en même temps. L'effet bénéfique du gouffre financier qu'est une boutique et encore plus la joaillerie, c'est que s'ils veulent en bénéficier, ils n'auront pas trop le choix... Mais cela ne veut pas dire qu'ils devineront par l'opération du Saint-Esprit où elle est surtout qu'ils me l’ont vraiment fourrée dans les tréfonds des petites ruelles perdus de la capitale tant qu'à faire.

Ainsi, j'attends au point de rendez-vous dans ma nouvelle armure qui fait plus... Couleur locale on va dire. Enfin dans le sens du pays, pas de ce gouffre puant et rempli de bêtes plus dangereuses les unes que les autres. Je me demande s'il ou elle sera expérimentée, j'espère que ce sera le cas, j'ai encore beaucoup de choses à apprendre ! En tout cas, je n'ai pas menti sur cette annonce, au contraire, j'en ai peut-être trop mis ? Il y a l'avancement de mes quatre talents, artisanats compris dessus. Ainsi, j'attends.

nouvelle armure:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Date d'inscription : 14/07/2015
Messages : 271
Xp Dispo : 54
Points de Vie : 300

MessageSujet: Re: Quand il n'y en a plus il y en a encore. [PV : Main du diable : Farming : Combat]    Jeu 24 Sep - 8:24





Salutation. Je suis Mikédi Nobunaga. J'ai vu votre annonce.

Une gaijin. Une gaijin blonde habillée comme une samourai ko. Pas exactement ce à quoi je m'attendais, méme si j'aurais pu avoir un doute. Qui d'autre qu'une gaijn passerait une annonce publique de ce genre ?

Bah. Ce n'est pas très important, après tout, nous avons bien recruté une magicienne non ? Et celle ci est artisane. C'est ce qui a retenu mon attention quand j'ai lu l'annonce. Joaillerie, exactement la corde qui manque à l'arc de notre future guilde. Et qui semble assez seule pour demander de l'aide à n'importe qui. Ce qui fait deux bons points.

Reste évidemment à savoir maintenant si le reste convient. Tout le reste...

Et pour ça il n'y a guère qu'un seul test qui importe, celui du combat.

Je me rendais sur le rivage Est du marécage. La bas des araignées ont chassés les pécheurs du village qui s'y trouve. Veux tu m'accompagner ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Masculin
Date d'inscription : 06/08/2015
Messages : 60
Xp Dispo : 70
Points de Vie : 100

MessageSujet: Re: Quand il n'y en a plus il y en a encore. [PV : Main du diable : Farming : Combat]    Dim 27 Sep - 11:27




Mikédi Nobunaga, il me semble avoir déjà entendu les échos de ce nom quelques parts ? Surement des rumeurs où des on-dit quelques parts ? Il me semble que cela concernée plusieurs massacres de Nezumi, d'hommes rats. Si c'est bien le cas, il est bien plus expérimenté que je ne le suis et il est surement aussi plus orienté combat que moi de toute manière aussi. Il me propose donc une chasse à l'araignée, mais pas seulement, c'est aussi une manière d'aider les villageois ce qui est bien plus utile et intelligent que les massacres gratuits que j'ai faits.

En y mettant les formes et même la révérence à pile quinze degrés comme j'ai fini par apprendre à le faire a force, je m'incline devant son offre.

"Cela serait un honneur Nobunaga-senpai."

J'espère surtout me rendre utile, je n'ai pas encore assez d'expérience pour manier à la fois l'épée et le bouclier que j'ai commencé à maîtriser. D'ailleurs, je trouve cela assez spécial et rare dans ce genre de jeux de forcer a avoir un niveau assez haut dans une arme a une main avant de pouvoir la manière avec une autre... Mais si ce sont les règles, autant faire avec. Je me contente alors de suivre le Samouraï, vers notre terrain de chasse.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Date d'inscription : 14/07/2015
Messages : 271
Xp Dispo : 54
Points de Vie : 300

MessageSujet: Re: Quand il n'y en a plus il y en a encore. [PV : Main du diable : Farming : Combat]    Dim 27 Sep - 11:58





Hum

Un nouvel effort de politesse. Voila une gaijin précieuse et qui gagne encore des points. Parfait. Et en plus elle se bat à l'arme courte. Parfait.


Le village est un village de paysans traditionnel. Des maisons de bois ou on peut cinq générations d'une famille, des pilotis pour éviter les montées des eaux de la saison des pluies, des barques en piteux états, des filets pendants partout en attendant leur ravaudage.

Ce qui est bizarre c'est que le coin est désert. Vraiment désert. Même quand des gens abandonnent un village il ne reste pas vide, y'a toujours deux trois bestiaux qu'on oublie, poules, chien errants, chats en vadrouille... Et des animaux sauvages qui envahissent rapidement les lieux en cherchant à bouffer.

Alors que la rien. Pas un mouvement.

Et pourtant, il y a des bruits. Des crissements signalant des déplacements discrets, des cliquètements...

Et puis il y a ces trucs qui commencent à pendre des maisons et qui ne sont pas des filets...

Des toiles.

Ce genre de bête attaque en meute, il ne faut pas paniquer, rester groupé, ne pas les suivre dans les toiles. Et surtout ne pas fuir. La fuite cause la mort.

Et comme si elles n'attendaient que la fin de ma phrase, des araignées surgissent soudain des maisons les plus proches et se rue sur nous en cliquetant des mandibules.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ God of Infinity ~

avatar



Masculin
Date d'inscription : 09/02/2015
Messages : 1271
Xp Dispo : 209
Points de Vie : 99999

MessageSujet: Re: Quand il n'y en a plus il y en a encore. [PV : Main du diable : Farming : Combat]    Dim 27 Sep - 11:58


Le membre 'Main du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Rencontre - Départ' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sao-renaissance.forums-rpg.com

avatar



Masculin
Date d'inscription : 06/08/2015
Messages : 60
Xp Dispo : 70
Points de Vie : 100

MessageSujet: Re: Quand il n'y en a plus il y en a encore. [PV : Main du diable : Farming : Combat]    Dim 27 Sep - 12:56





La fuite, c'est la mort, contre ces créatures, je le sais. Elles sont trop rapides pour les fuir éternellement et contrairement à nous elles peuvent le faire jusqu'au bout du monde si ça les chante. Enfin, je ne pense pas qu'elle le ferons réellement, mais j'imagine que c'est possible. Je tiens mon épée à une main, laissant mon autre main libre pour tenir autre chose où faire toute action que je jugerai nécessaire.

Il me donne ses conseils et instructions pour la chasse à venir... Car, j'ai bien l'impression que c'est ce qui va se passer. Rien que le fait qu'il tient deux armes à une main me laisse présager du massacre qui va suivre et au vu du nombre de monstres qui infestent ce village, cela ne sera pas de trop.

"Je ferais comme vous le dites Nobunaga-senpai."

J'essaye de manière plus ou moins bancale d'appliquer le langage de la politesse japonais avec le langage commun de ce jeu. Si le résultat n'est pas si atroce que cela, mon manque d'assurance à ce sujet ce fait aisément ressentir. Mais, alors que je dis cela, elles approchent. Sans même échanger un mot, nous nous sommes mis d'accord sur la première action à faire face à cette meute.

On recule tous les deux, assez pour fatiguer ces bêtes et leur porter sans crainte notre première série de coups. Alors que de mon côté, illuminant ma lame, je ne parviens qu'à trancher à trois reprises. Deux coups de taille et un dernier trépanant une première d'entre elles et blesser une avec un coup d'estoc, je peux voir du coin de l'œil le maître lui entamer une véritable boucherie. Ce combat et les suivants ne seront pas longs, en tout cas, ils ne seront pas aussi mortels que ceux que j'ai effectués en solitaire... Enfin, je le pense.

Néanmoins, une frappe à la suite de taille en biais pour ma part, c'est le tour des survivantes de frapper... Enfin d'essayer en tout cas. Car, malgré la fureur de leurs attaques de mandibules, nous les évitons sans peine, avant d'achever l'une d'entre elles chacun ce qui met fin au combat. Mais la suite sera-t-elle aussi simple ?

Veuve des Bourbiers (R1)


Dgt: -20PV

Atq: 2


90 Pv



Résumé du combat:
 

Hrp:
 
.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Date d'inscription : 14/07/2015
Messages : 271
Xp Dispo : 54
Points de Vie : 300

MessageSujet: Re: Quand il n'y en a plus il y en a encore. [PV : Main du diable : Farming : Combat]    Dim 27 Sep - 19:06





Elle ne panique pas, elle accepte de ne pas tout savoir et de devoir faire confiance à quelqu'un d'autre. Bien. Parfait même. Je ne sais pas encore ce qu'elle fait perdue si loin de sa ville de départ, mais elle n'est pas prés de repartir.

Je dégaine mes armes, elle la sienne, et nous activons nos overdrives de concert. Les araignées foncent sur nous et nous reculons. Les laissant se regrouper pour éviter de se faire encercler, puis contre attaquant en leur bondissant dessus en même temps.

D'un coup de pied je fauche le visage du premier monstre, frappant ses yeux a facette et profitant de la faille pour lui enfoncer mes deux lames dans le crane. Évitant le monstre qui tente de me mordre je lui abats mon talon sur le crane comme un marteau, plaquant son crane au sol le temps de lui sectionner le cou d'un coup double et de la décapiter.

Un regard m'assure que la fille se débrouille, découpant consciencieusement un des monstres sans faillir. Parfait.

D'un balayage latéral je brise les pattes de l'araignée la plus proche, et pendant qu'elle bascule je lui ouvre le ventre de la tête à la queue. D'un autre coup de pied je cueille le monstre suivant sous le ventre, le faisant basculer sur le dos avant de plonger mes deux lames dans son ventre mou...

Quatre de moins, cinq avec celle que la gaijin vient de tuer. Tout va pour le mieux.

Nous nous rapprochons l'un de l'autre pendant que les monstres survivants nous entourent. Une des araignées me saute dessus, d'un coup de poing je la frappe du pommeau de mon sabre, l'envoyant rouler au sol ou je met immédiatement fin a ses jours. Une autre me crache un flot de fil au visage et d'un bon de coté j'esquive. D'un saut elle se jette sur moi, pour me saisir de ses pattes et m'immobiliser mais je recule d'un pas rapide et elle tombe trop court, me laissant contre attaquer. D'un coup de pommeau je lui brise la mâchoire et avant qu'elle ne puisse même hurler de douleur je lui enfonce mes deux sabres dans la blessure, lui perforant le crane et la tuant net pendant que ma compagne liquide la dernière des créatures...

Tu te débrouilles très bien. Comment as tu dit que tu t’appelais déjà ?

(art martiaux 3, esquive 10, leader 10)


Dernière édition par Main du Diable le Mer 14 Oct - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ God of Infinity ~

avatar



Masculin
Date d'inscription : 09/02/2015
Messages : 1271
Xp Dispo : 209
Points de Vie : 99999

MessageSujet: Re: Quand il n'y en a plus il y en a encore. [PV : Main du diable : Farming : Combat]    Dim 27 Sep - 19:06


Le membre 'Main du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

#1 'Drops - Départ' :


--------------------------------

#2 'Drops - Départ' :


--------------------------------

#3 'Rencontre - Départ' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sao-renaissance.forums-rpg.com

avatar



Date d'inscription : 14/07/2015
Messages : 271
Xp Dispo : 54
Points de Vie : 300

MessageSujet: Re: Quand il n'y en a plus il y en a encore. [PV : Main du diable : Farming : Combat]    Mer 14 Oct - 18:28





5 Veuves des Bourbiers (R1)


Dgt: -20PV

Atq: 2


90 Pv

Prépare toi, en voila d'autres. On va continuer à les attirer ici pour l'instant.

Quelques secondes d'attente pour fixer les monstres, et quelques pas rapides en arriére dés qu'ils sont regroupés, pour les voir arriver en masse sur nous, et frapper !

D'un coup de pied vertical je cueille la première bête sous les mandibules et l'envoie rouler sur le dos dans la poussière. A mes cotés une lame vient zébrer un crane, et profitant que la bestiole regarde ailleurs je la bouscule d'un coup de pied qui lui brise une patte avant de lui enfouir mes deux lames dans l'abdomen. Et je m'interpose immédiatement entres les araignées et ma binôme.
Clac ! une mandibule tente de me happer le pied mais j'esquive d'un bond. Tchac ! l'autre araignée me saute au visage, toutes pattes dehors mais d'une roulade je glisse hors d'atteinte.

Je fais un pas de coté et Fleur fait de même nous éloignant l'un de l'autre pour nous donner du champ, et pendant qu'elle déverse une avalanche de coups sur sa cible, je frappe la mienne d'un double coup précis, laissant retomber mon talon sur le crane du monstre pour l'écraser au sol avant de lui faire sauter la tête d'un coup de lames.

Le monstre que j'ai repoussé revient à la charge, il faut faire vite. D'un pas, je me décale et d'un coup de pied latéral je brise net deux des pattes du monstre avant de profiter de son déséquilibre pour le transpercer. Et j'esquive d'un saut la pointe empoisonnée que l'araignée suivant tente de me planter dans le ventre. Bondissant à ma rescousse Fleur lui traverse le dos d'un coup d'épée. Et quand le monstre la frappe de son aiguillon venimeux je me décale juste à temps pour dévier le coup d'une frappe de la paume, encaissant une blessure légère pendant que le dard loupe sa cible et qu'immédiatement, Fleur le tranche au vol d'un coup de sabre, me laissant le soin d'achever le monstre à l'agonie...


Combat:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Quand il n'y en a plus il y en a encore. [PV : Main du diable : Farming : Combat]    


Revenir en haut Aller en bas
 

Quand il n'y en a plus il y en a encore. [PV : Main du diable : Farming : Combat]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Les Terres Perdues :: Manchukuo :: Les Marécages d'Âprefange-