Partagez | 
 

 Un peu de Sel | Plume.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




Date d'inscription : 01/03/2015
Messages : 131
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 200

MessageSujet: Un peu de Sel | Plume.   Dim 15 Mar - 1:06



1. Un peu de Sel | Juste après "l'Annonce" -

Lenore n’était pas du genre à se laisser emporter par l’émotion. Et pourtant ; une angoisse indicible l’étreignait depuis tout à l’heure. Tout à l’heure. Cet instant où un timbré mégalo qui se prenait pour dieu leur avait annoncé –une fois de plus- qu’ils étaient maintenus en otage. De son monde, de cette réalité. Pouvait-on même parler de réalité ? Elle peinait à croire que sa main trainant près de son ventre lui envoyait l’information « tissus », et « pierre » quand elle y posait les doigts. Pas croyable.

C’était même pas la première fois en plus.
Enfin, pour elle, si. « Heureusement. »

Lenore se laissa choir. Elle pouvait sentir, que ses fesses étaient moins dures que d’habitude.  Et les escaliers, les escaliers ils étaient vieux et un peu bousillés par les années, avec un peu de mousse et de poussière venant de la roche friable. Cet endroit était beau. Il était hors du temps, il était calme, paisible… Pas comme son esprit. Alors, elle laissa éclater un rire nerveux. Jusqu’à ce que l’ironie se soit consumée.

Merde… Par réflexe, elle porta le doigts sur ses lèvres puis la main à sa poche pour trouver un peu de satisfaction dans la nicotine, mais sans succès. Tout cela était très étrange – dépitée, laissant sa tête glisser en arrière, elle laissait sa tête choir sur les marches virtuelles brodées de mousse virtuelle. À croire qu’il n’y avait pas tant de vrais êtres humains que ca, dans ce jeu, pour qu’elle parvienne à être seule aux abords de ce havre de paix qu’était le temple de Manchukuo. Et pourtant, des religieux –dont elle ne faisait pas partie-, il devait y en avoir. Et des vrais asiats ! Elle ne l’était même pas. Elle était juste venue… un peu machinalement.

Et toi ?

« Il a envoyé des anges dans son jeux pour nous convertir à son culte dans notre moment de faiblesse, c’est ca ? » Lenore n’avait pas redressé la tête, toujours étalée. Un ciel limpide surplombait son nez, jouant de ses charmes par delà la dentelle légère de l'espèce de sous bois qui nous entourait. La lumière était stellaire et chaleureuse. Elle avait distingué ton visage, l’espace d’un instant, d’un coup d’œil, à ton approche. Tu n’étais sans doute pas venue pour parler, ou peut être pas même un être de raison habilité à lui répondre (va savoir), mais c’était sorti tout seul. Ca serait dans la continuité du trip. Mais si t'étais une PJ...
Elle ne voulait pas, en fait, que tu lui prête ce qu’elle avait daigné nommer « un moment de faiblesse ». C'était pas son genre, ces trucs là. Mais même si elle niait, il était probable que tu remarques -avant même qu’elle n'en prenne conscience- qu’une larme, qui lui avait échappé plus tôt, avait laissé sur sa joue un fin sillon de sel.

Désolée de la petite attente, j'ai été plus occupée que je ne le pensais !


Dernière édition par Âme Sel le Mer 18 Mar - 23:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Féminin
Date d'inscription : 09/02/2015
Messages : 145
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 100

MessageSujet: Re: Un peu de Sel | Plume.   Dim 15 Mar - 3:27


Oh non, non... ! C’était quoi ça . Peut-être n’était-ce qu’un cauchemar, qu’une simple ruse. Nan, cet homme semblait bien réel et ce jeu existait lui aussi. Dans l’élan de la folle foule, le vacarme assourdissant des joueurs paniqués et le flou de la situation, quelque chose avait perdu à la jeune Agnès. « Gabriel ?! » avait-elle craché avant de se dissiper hors de l’assemblée. Ou pouvait-il bien être ? Comment avait-elle pu le perdre comme ça ? Le surréalisme de la situation avait laissé bouche bée la débutante. Elle ne pouvait pas rester dans ce jeu, elle ne savait pas jouer ! Et si elle ne trouvait pas le moyen de se débrouiller, la mort allait frapper à coup sûr. Le garçon qu’elle appelait ne répondait pas à son nom et les certains joueurs devenaient plus hostiles. Il fallait fuir, c’était certain.

Quittant la place inconnue d’un vif pas, elle s’était sortie du pétrin sans casses. Il ne fallait plus s’en faire pour le monde, il fallait s’en faire pour Gabriel et pour elle. Pourtant, elle avait encore son regard en tête et elle pouvait sentir sa présence près d’elle durant l’annonce. Trop occupée à divaguer dans la brume, elle ne s’était certainement pas aperçue de sa fuite. Oh oui, sa fuite, elle l’espérait… Une simple fuite. Il était temps et c’était le tour d’Agnès de disparaître avant que les choses se s’enveniment.

En ne cessant de marcher dans la même direction, elle était tombée sur une nouvelle zone du jeu. L’aspect oriental ne pouvait pas tromper la vision de la Plume. Pourtant, elle n’avait aucune idée de l’endroit où elle se trouvait. Sans vraiment suivre son instinct, elle continua sa route à l’intérieur des rues vagabondes et humides. Le destin l’avait mené à un endroit sûr et serein. Ces ondes positives –et certainement voulus- rassurèrent Agnès. Agnès chérissait chaque lieu sacré. Paisiblement, elle avait passé le premier pied à l’entrée du Temple. Un moment d’absence en essayant d’écouter le silence. Mais une simple voix qui venait d’ailleurs, une voix qui semblait humaine surgie du fin fond de nulle part.

Le regard en biais, la simple lumière alentour, il n’en fallait pas plus. Pourtant les mots, eux, auraient été naturellement sortis.

-Les anges ne sont pas fous…ils restent sur leurs nuages.  Dit-elle le sourire discret.

Un peu perdue et défaite. Le souffle d’une inconnue avait redonné une petite lueur d’espoir dans le regard de l’avatar à l’allure, il est vrai, assez angélique. C’était la folie partout dans le monde, et même dans ce jeu. Mais deux êtres égarés s’étaient retrouvé là. Tout n’était peut-être pas si sombre finalement.


Pas de soucis!


Dernière édition par Plume le Jeu 19 Mar - 9:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Date d'inscription : 01/03/2015
Messages : 131
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 200

MessageSujet: Re: Un peu de Sel | Plume.   Mer 18 Mar - 13:05



Les premières heures seraient les plus sombres. Ta réponse réveilla un sourire sur le visage de l’avatar de Lenore, qui demeura, flottant. Doucement, la jeune femme se redressa pour mieux te voir. Ton visage, un peu rond, n’en était pas moins fin, et la pâleur de ta peau alliée a l’éclat de ta chevelure justifiait sa facétie malgré la teinte sombre de ton armure.

« Tu n’es pas un PNJ envoyé des enfers, alors.  » Par enfers, elle désignait essentiellement les sphères qui entouraient l’homme responsable de leur captivité. Tout cet univers informatique qui permettait au monde qui les entourait désormais d’exister. Âme sel se décala légèrement, désormais assise les mains l'une contre l'autre sur ses genoux, et baissa les yeux vers la pierre constellée de taches de lumière des marches du temple.

« On dirait qu’il n’y a personne d’autre, ici. » Dit-elle simplement. Et par la, elle énonçait la raison même de sa venue en ces lieux – de sa retraite.
En même temps ici, il serait sans doute difficile d'estimer s'ils étaient toujours très seuls, ou au contraire, sans doute épiés en permanence par de mystérieuses entités programmées. Elle releva légèrement la tête pour croiser, sans violence, ton regard clair. « Mais tu peux rester, si tu veux.  »

Parce qu’il n’était pas désagréable, d’avoir un peu de compagnie, dans ce genre de moment. Ici, elle n’avait pas ses amis – elle ne les aurait pas. Ils appartenaient à l’autre monde, désormais. Elle n’avait même pas Rielke, son chat. D’habitude, quand elle en ressentait vraiment le besoin, elle se contentait de rentrer chez elle et de le garder sur ses genoux longuement, en lui caressant le dos… Mais tout cela était loin d’elle désormais, et il devait en être ainsi pour une grande part des, quoi ? Dix milles joueurs enfermés avec elle. Alors, si on ne voulait pas devenir fou, il valait mieux tisser des liens. Se décalant, elle te fit un peu de place sur sa marche.

Je ne pouvais pas faire plus sobre c'est vrai - mais je crois que ca ne te dérange pas, et j'espère que tu l'aura tout de même apprécié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Féminin
Date d'inscription : 09/02/2015
Messages : 145
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 100

MessageSujet: Re: Un peu de Sel | Plume.   Jeu 19 Mar - 9:46


L’espérance d’une telle situation, Agnès était peut-être marquée par la chance. Le temps d’apercevoir le visage de la mystérieuse femme. Semblant bien plus féminine que guerrière, souvent les plus fortes. Toutes les formes de beautés étaient retranscrites dans ce jeu, on ne voyait pas deux avatars identiques. N’était-ce pas effrayant ? Elle ne pouvait s’empêcher de fixer. Quoi qu’était un PNJ, il ne pouvait pas se trouver entre ses deux âmes perdues.  La petite Plume détourna le regard rapidement avant de voir son interlocutrice s’évader vers d’autres songes. Cela laissa la débutante sans voix. Mais que dire de plus ? Que faire…

Vide, c’est vrai. Elle écoutait tout en contemplant l’architecture, type même de la culture asiatique. Il était encore tôt à en croire les lumières gisantes hors du temple. Le temps de méditer sur les choses à venir et sur les choses perdues. « Surtout perdue pour le coup. » Pourtant, elle était là, cette présence rassurante et paradoxalement étrangère. Cela ne pouvait-être un artifice. Trop humaine pour être machine, mais qui pouvait encore se considérer de chair et d’os dans un univers virtuel. Alors était-ce un coup de tête ou une vraie invitation, en tout cas Agnès l’accepta sans y opposer de résistance. Rougissant intérieurement d’avoir croisé une seconde fois son intense regard.

- Je te remercie. Dit-elle timidement.
- Sacrée journée…

Oui et lorsque la nuit s’annoncera, il n’y aura plus personne pour lui dire bonne nuit et elle sera certainement en train de sangloter seule dans son coin. Elle y pensait tout en se posant près de l’autre avatar. Pour l’instant, elle n’était pas seule, alors les larmes pouvaient bien se retenir. Quelle vie, il y à peine quelques heures, elle sortait de son lit, elle était dans la rue, elle se savait « vivante ». Après tout, elle était peut-être déjà morte mais son esprit noyait dans une autre dimension. Peut-être…Prier pour un rêve, pour une hallucination, se pincer dix mille fois le bras. Agnès ferma les yeux un instant, pouvait-elle se complaindre ? Oh oui, juste un instant.

Dans un murmure, elle expia quelques mots incompréhensibles avant de rouvrir le regard vers un nouvel horizon. Le sourire en coin. Voulant parler de tout et de rien à une jeune inconnue mais l’intimidation la rendait muette. Durant ce long instant. Avant de finalement prononcer quelques paroles :  J’ai peur…De me faire tuer, de me perdre dans les méandres de ce jeu, de perdre conscience de ma vraie nature.

Perdre la conscience lorsqu’on est conscient de notre propre nature, d’avoir échappé à la folie humaine et d’avoir assisté aux délires orgueilleux d’un créateur qui devait se sentir bien seul. Mais qui ne se sent pas un seul un jour ou l'autre.


Un plaisir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Date d'inscription : 01/03/2015
Messages : 131
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 200

MessageSujet: Re: Un peu de Sel | Plume.   Jeu 19 Mar - 22:14



La situation était un peu insolite... mais elle y gagnait un certain charme. La présence de cette jeune femme auprès d'elle eu quelque chose de rassurant - elle la laissa pénétrer sa proximité avec plaisir.
C'était un être humain, comme elle. Au delà de ça, elle avait confiance en son apparence - peut être aussi blonde qu'elle était brune, mais une jeune femme, fille, "joueuse" au même titre qu'elle et au moins aussi perdue si ce n'était plus.

Le cœur de Lenore se serrat. Ces craintes, elle les connaissait. Alors, même sans trop y réfléchir, elle enserra doucement ses épaules de son bras. Sans la presser pour autant, sans la contraindre ; mais, se voulant rassurante. Sa voix fut basse. « Je comprends. »
Sans vouloir paraître faible, elle ne se resoudrais à la laisser seule. Bien sur, elles étaient "ensemble" (au même endroit), mais dans ce genre de situations le ressenti était différent, et on l'était profondément ou on ne l'était pas. Elle expira longuement... et maintenant  ?

Sacrée journée... Bonjour l'euphémisme  ! La demoiselle prenait sur elle comme elle pouvait. En temps normal la jeune salariée l'aurait sans doute souligné, mais elle se retiendrais cette fois ci. L'être à ses côtés semblait même plus fragile -en cet instant en tout cas- que le visage de son avatar ne le laissait penser. Elle garda le silence quelques temps, frottant délicatement son dos, trouvant le temps de trouver les mots sans trop y réfléchir.
« Tu sais... même si on est dans un jeu, on reste des êtres humains quoi qu'il arrive. »
Elle marqua une brève pause, juste le temps de s'assurer qu'elle ne disait pas trop de bêtises - elle le faisait sans doute malgré tout. « Tu peux aussi te faire ton petit nid de sûreté  ici et couler des jours paisibles... » Cette réponse ne la satisfaisait pas. Une espèce de lueur éclaira son regard, tapie et discrète, alors qu'il se perdait dans le vide.

« Ou profiter de l'opportunité qui nous est offerte... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Féminin
Date d'inscription : 09/02/2015
Messages : 145
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 100

MessageSujet: Re: Un peu de Sel | Plume.   Dim 22 Mar - 12:21


Ce n’était pas plus mal. Pourtant, Agnès avait l’étrange sensation de n’être qu’un cobaye, d’abord celui d’un enfant de douze ans et ensuite celui d’un fou. Il y avait cette femme pourtant. Prête à l’écouter sans faire de faux-semblant. Elle n’aurait pas pu se confier ni s’approcher d’une figure masculine. Quelle aubaine. Il y avait un visage, une expression derrière cet avatar, une chose que bizarrement Agnès pouvait ressentir à cet instant. Cette soudaine confiance n’était que le résultat d’ondes positives et sereines. Quelque chose de réelle.

Le contact fut lent et tendre. Agnès n’aurait pu supporter ça en temps normal, elle aurait déjà éclatée, suppliant quiconque de la rendre à sa vie d’avant. Mais elle se devait d’être forte, sauver les apparences. Son sourire devint nerveux et il s’effaça aussi rapidement qu’il était arrivé. Sous ces rassurantes paroles, un soupir s’échappa.

J’ai vu le regard de certains joueurs, la paranoïa dans la foule. Crois-moi…On va tomber sur des cas. C’est sûr. Dit-elle le regard fixe au mur, définitivement résolu à découvrir l’affreuse vérité.

Puis ses yeux se posèrent sur sa nouvelle bienfaitrice. –Toi tu n’as pas l’air d’être devenue ainsi. Peut-être que ce temple nous as sauvé. Peut-être que nous sommes fortes extérieurement…Peut-être qu’on va se quitter et s’entretuer en se revoyant. C’est idiot de mourir dans un univers virtuel. Je me sens comme ces types à la télé qui n’arrivent plus à faire la différence entre la réalité et ce qui ne l’est pas…

Toutes les difficultés du monde réunissent en quelques questions. Elle ne voulait pas se convaincre de ça, d’ailleurs, elle ne voulait pas croire qu’elle allait devoir quitter quelqu’un d’apparemment sensé. Peut-être accepterait-elle de retrouver Gabriel à ses côtés. Pourtant un sentiment de confusion l’entrainait vers d’autres pensées. Vers d’autres desseins que celui de risquer sa vie pour retrouver un gamin.

-Je ne sais pas ce que je vais faire ici…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Date d'inscription : 01/03/2015
Messages : 131
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 200

MessageSujet: Re: Un peu de Sel | Plume.   Dim 29 Mar - 12:27



Il ne fallait pas trop essayer de faire bonne figure non plus – le moment ne s’y prêtait pas. Mais parler… Parler, ca ne pouvait que faire du bien. De ca, leur horrible situation, ou d’autre choses : leur vie et tout le reste. Mais le sujet de conversation que tu abordais n’était certainement pas des plus joyeux… Le regard de l'avatar s’assombrit. Un rire feutré lui échappa. Faire preuve d’un peu de détachement. « Comme dans le monde réel, hein. »
Elle marqua une pause. Ouai, le monde réel – a bien y penser, ca ne faisait pas d’énorme différence… Si ce n’est que les gens risquaient de se lâcher, comme ils le faisant dans d’autres contextes. Dans l’illicite, dans la guerre. Lenore désespérait de ne pouvoir tirer sur une bonne cigarette – elle se contenterait de lever les yeux au ciel en expirant, continuant à te frotter doucement (un peu machinalement, ça n’était pas désagréable) le dos. « Les gens peuvent toujours être effrayants… Mais face à des situations de crise, on va aussi se serrer les coudes. Faut pas voir que les mauvais cotés. »

Lenore te sourit, hésitant entre rougir et un rire franc, ne cédant réellement pour ni l’un ni l’autre. T’étais mignonne. Non, elle ne se laisserait pas aller à la paranoïa… Elle baderait un peu, tout au plus. Comme tout le monde. Mais tu l’aidais a positiver et voir les choses sous un autre angle, justement. Ouai… Elle non plus, elle n’avait pas méga envie de mourir dans un jeu. Une vie, un chat, et tout. Mais qu’est ce qu’ils pourraient y changer ? Tous petits joueurs qu’ils étaient. Pas grand-chose. Si ce n’est…

« Ca n’arrivera pas. Et ça n’est sans doute pas plus idiot de mourir ici qu’ailleurs – on doit tous mourir. Après, c’est vrai, on a aussi tous nos objectifs - Moi... J’ai pas spécialement de grand but, dans ma vie quotidienne. Je l’aime bien, et ya des gens auxquels je tiens. Mais du coup, ce que je peux faire de mieux c’est survivre pour ne pas les laisser en plan. Et toi ? »
Elle marquait une pause, rompait le contact des regards, et continuait. Tout en réfléchissant, en exhibant sans hésitation le cours de ses pensées. Évidemment qu'elle avait des objectifs, dans la vie "réelle". Des projets. Mais il fallait bien s'adapter à la situation... Tu ne lui en voudrais sans doute pas, et après tout, elle aussi avait besoin de réconfort. Tu vois, c’était sa façon.

« Tes objectifs, ce qui t’importe, ce que tu as à faire. Pourquoi tu es ici. Ce monde… - elle marquait une pause plus longue encore- Ça va être notre réalité, maintenant. » Pour un moment. Tout le temps qu’il faudrait… « Jusqu’à ce que quelqu’un finisse le jeu. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Féminin
Date d'inscription : 09/02/2015
Messages : 145
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 100

MessageSujet: Re: Un peu de Sel | Plume.   Mer 1 Avr - 20:50


Cela paraissait tellement simple de décrire les choses d’une telle façon. Il est vrai que notre monde actuel ne tournait pas vraiment rond depuis quelques années, enfin, depuis toujours. Mais on était habitué, on était conditionné. Les pires monstres pouvaient être tenus en laisse comme des chiens. Les bons étaient discrets. C’était ainsi. Tout ce qui pouvait régir un monde de paix avait disparu dans ce jeu. Tuer, être tué, c’était devenu tellement banal. Mourir était banal ! Se défouler dans un monde virtuel aussi. Se défouler indirectement sur un être vivant, était-ce bien juste ? Surtout si l’on imagine la chose - morale ou immorale- être effectuée sans pudeur par des humains. Comment ne pas voir le mauvais côté des choses ? « Oui, comment ? ».

L’œillade troublée, la vision diffère. Une ouverture sur une nouvelle page ? Sa vie n’était qu’un détail, en fait, Agnès n’était pas vraiment du genre à vouloir trop en dire sur elle-même. Le quotidien n’était rien de plus qu’une succession d’épreuves. Un but qui ne cesse de se transformer à l’arrivée. Il était déjà difficile pour elle d’affronter tout cela. Alors pourquoi vouloir le faire au-delà d’un mur invisible ?  

- Moi… ? dit-elle perplexe.
Fallait-elle qu’elle se laisse bercer dans les méandres de la confession ?
Aucunement, pourtant, elle ne put s’empêcher. – Le vrai monde ne me manque pas. Mais je faisais avec. Mais celui-ci m’effraie au plus haut point. Elle marqua une pause avant de reprendre. Je ne te connais ni d’Eve ni d’Adam et je te dis tout ça, c’est stupide.

Un bref rire s’empressa de jaillir de sa bouche. Puis le silence. Le sursaut d’une autre mélodie vint étreindre ses oreilles endormies. Le fait de devoir se résoudre à cela, d’être impuissant. Oui, le chant du diable. Et même malgré tout ce qu’elle peut dire pour rassurer la jeune espagnole, rien ne semble la soulager. Le vent passait dans les couloirs du temple, il n’y avait plus un son. Agnès n’était pas optimiste pour le coup. Mais les débuts sont souvent difficiles. Pourtant un quart de seconde plus tard, un soubresaut frappa en plein cœur la tête d’ange.

Le jeu ! cria-t-elle tout en agrippant les épaules de son amie. Le jeu…Tu imagines si quelqu’un le termine ? Cette personne serait exceptionnelle, tu ne trouves pas…Finalement, elle ne voulait pas le penser de cette manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Date d'inscription : 01/03/2015
Messages : 131
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 200

MessageSujet: Re: Un peu de Sel | Plume.   Ven 3 Avr - 23:44



Bien sur, que mourir était banal – la jeune femme affichait un sourire doucereux. Elle s’en voulait un tout petit peu d’avoir, un peu forcé la confession alors que ca n’était pas forcément son propre truc. Mais tu n’avais pas l’air de le prendre trop mal, quoi que déstabilisée.  « T’en fais pas, ca n’a rien de stupide.  »


Lenore sursauta à ton vif regain de vitalité, ne s’étant attendue ni à ton cri, ni à ton geste – lestement et les yeux ronds, elle se laissa balloter tout en assimilant tes paroles tant bien que mal. Un rire franc lui échappa. Profitant de ta rêverie, elle s’essuyait les yeux d’un réflexe et reprenait son souffle, l’esprit plus léger. « Je ne sais pas... »

Une personne exceptionnelle – cela pouvait être n’importe qui. « Ca pourrait être toi ! »  Répondit-elle du tac au tac, hésitant entre la blague et le sérieux. Puis, évaluant brièvement la situation –  « Ou moi… Tu ne crois pas ? » Concrètement, Sword Art Renaissance était destiné au grand public. Certes, ce système de réalité augmenté existait depuis un moment déjà et n’était désormais plus nouveau, mais le jeu avait aussi bénéficié d’une promotion à l’ampleur comparable à celui du premier de la License. Et pour cause : les sensations y étaient intenses et propres, très semblables a celle du monde réel. Sans parler du rendu visuel, de l’ambiance, de la température… Elle avait pu combattre quelques monstres, et ainsi se faire un bref avis du système de combat. Le jeu ne se voulait pas facile, mais au moins abordable pour tous. Et si le fait de « ne pas pouvoir mourir » représentait une difficulté en soi, il ne fallait pas le prendre pour une fatalité pour autant. Alors, relever le défi … ?

« Âme Sel, au fait. - énonça t’elle soudainement. Enfin, c’est mon pseudonyme, en tout cas. Et mon nom d’auteur dans le monde réel.  » Ajoutât elle avec un peu de hâte. Il arrivait que les gens l’appellent comme ca depuis quelques années déjà, sur le net, aussi. Elle se passa une main dans les cheveux, rompant le contact qu’elle avait instauré avec toi. Puis, hésitante, ajoutait un peu plus bas - « Mais mon vrai nom, c’est Lenore. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un peu de Sel | Plume.   


Revenir en haut Aller en bas
 

Un peu de Sel | Plume.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Les Terres Perdues :: Manchukuo :: Le Temple Shinto-