Partagez | 
 

 Pomme salée à cheval [PV Âme Sel, Facteur Cheval]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar



Masculin
Date d'inscription : 27/02/2015
Messages : 17
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 100

MessageSujet: Pomme salée à cheval [PV Âme Sel, Facteur Cheval]   Dim 22 Mar - 7:25


Durant tout le chemin qui avait mené Apfel et ses deux larbins fraîchement dénichés en ville, la gamine colorée n'avait cessé de parler à l'épéiste roux, ignorant presque Âme Sel qui leur emboîtait pourtant le pas. Elle fut particulièrement déçue du mutisme de Facteur Cheval (quand même, quel drôle de pseudo), qui n'avait pas ouvert la bouche pour répondre à la moindre de ses questions. Pfff. Pas très amusant, comme bonhomme !

Cela dit, la cité était un domaine dans lequel elle était à l'aise. Elle trottinait donc d'un air décidé à travers les rues, ouvrant la marche, tandis que l'archère et l'épéiste suivaient le mouvement. Apfel leur avait dit qu'elle savait exactement où aller - et c'était vrai. Evitant soigneusement les tavernes plus occidentales et troquets douteux (la Chèvre Unijambiste était tout particulièrement mal fréquentée, sans parler des Milles Fleuves d'Amel, dont le nom pompeux tranchait avec les locaux franchement infects), elle s'arrêta finalement devant une enseigne qui signalait aux passants qu'ils se trouvaient au niveau de l'Oasis de Minuit. Gesticulant pour indiquer à ses camarades, à travers la foule, qu'ils étaient arrivées à destination, la soigneuse s'engouffra dans l'ouverture masquée par une cascade de lourdes ficelles colorées, tressées à la main.

La salle était vaste, raisonnablement animée, et des lanternes fixées au mur fournissaient une source de lumière fiable, son unique éclairage naturel provenant de fenêtres poussiéreuses masquées par de lourdes arabesques de fer forgé visant à laisser le soleil dessiner de complexes motifs au sol durant la journée. Apfel indiqua une petite table basse qu'encerclaient quelques poufs de chintz (très traditionnels de la région, ce qui était un terme poli pour dire qu'ils étaient très laids), sautilla jusqu'au comptoir où elle s'entretint brièvement avec le serveur, puis revint.


- J'ai commandé pour nous trois, déclara-t-elle simplement. Puis elle jeta un coup d'oeil à Facteur Cheval. Tu aimes les boissons fortes? Bien sûr que oui, tu aimes ça, quelle question, tout le monde aime ça. Tu vas voir. Faut que tu découvres ça. Peut-être même que ça va te faire causer, dis donc. Je crois en Dieu, au socialisme, aux fées et aux miracles, je suis plus à ça près.


"Ca", c'était une espèce d'hydromel horriblement fort et horriblement hors de prix - mais puisqu'elle ne payait pas, Apfel avait évidemment commandé la boisson la plus chère proposée par la maison. Par principe.

Elle retroussa élégamment les pans de sa robe et s'installa en tailleur sur son affreux pouf blanc et or, petite silhouette posée au sommet d'un amas de tissu bedonnant, et fixa Âme Sel, sans se départir de son agaçant sourire. Cette dernière ne l'avait certainement pas invitée à boire pour rien, et Apfel n'avait pas choisi un cadre familier sans raison...


- Présentation formelle, entama-t-elle d'un ton monocorde. Je m'appelle Apfel. J'ai quinze ans. Je suis soigneuse, enfin ça, tu as des yeux ma chérie, tu le sais déjà. J'aime les pommes, enfin ça, tu as un cerveau ma chérie, tu l'auras deviné. Je suis allemande, enfin ça, tu as des oreilles ma chérie, sauf si par miracle tu es capable utiliser le traducteur automatique. J'ai appris plein de trucs dans le manuel, si, tu sais, celui auquel t'as pas touché, ça se voit, d'ailleurs il y a une faute d'orthographe dégueulasse en page 43, je devrais envoyer un rapport aux admins, ça leur fera quelque chose à faire entre l'heure de la sieste et celle où ils rigolent en nous observant, à mon avis ces feignasses doivent bien se faire ch-- Oh, mais voilà nos boissons. Chouette ! A toi de jouer au jeu des présentations, j'aime être, euh, sur un pied d'égalité. Oh, et parle avant de boire, s'il te plaît, sinon tu risques de moins bien expliquer et moi de moins bien comprendre, ce serait super pratique d'être bilingue allemand-alcool mais étrangement j'arrive jamais à me rappeler de mes cours.


Elle attrapa sa chope, énorme récipient par rapport à une si petite tête, et entreprit de siroter lentement son contenu, ne quittant son interlocutrice des yeux que pour parfois vérifier si le rouquin n'allait pas enfin se décider à dire quelque chose.


Attention - Ne pas nourrir la Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Date d'inscription : 01/03/2015
Messages : 131
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 200

MessageSujet: Re: Pomme salée à cheval [PV Âme Sel, Facteur Cheval]   Ven 27 Mar - 1:23



5. Pomme-Sel-Étalon | Rafraichissement -

Incroyables services, hein ? C'est vrai, elle n'avait pas été inutile. Mais elle s'en serait tout aussi bien sortie avec seulement Facteur Cheval… Et si la petite chose avait permis d'écourter l'affrontement et d'épargner un peu sa barre de vie, elle ne s'était pas montrée pour autant absolument indispensable. Enfin, Amsel ne se plaindrait certainement pas d’une survie plus certaine – elle n’était pas de si mauvaise foi. D’autant que ce verre, elle le lui avait proposé elle-même - et elle l'avait fait volontairement, pour des raisons connues. Peu impressionnée, donc, par ton petit manège. « Oui évidemment, je nous payes le premier verre. »
Et levant la tête, elle interpellait le rouquin. « Hey Facteur ! Viens avec nous, on n’a pas pris de temps ensemble la dernière fois. » Un peu de compagnie ne leur ferait pas de mal, de compagnie douce et calme. Mais, quoi qu’il advienne, ses nerfs tiendraient.

Oui… Ils tiendraient. Ca aussi, c'était une promesse. Elle ne céderait pas à la faiblesse, si ce n'est celle d'atteindre son objectif éventuel. Amsel laissa choir son visage dans sa main pour se masser les tempes, souffler, et se remettre d'aplomb pour l'affrontement : ses nerfs contre la gamine.


L'endroit qu'elle avait choisit ne lui était pas familier (logiquement c'était à elle de choisir l'endroit, mais mieux valait ne rien dire… après tout elle ne connaissait pas encore bien la ville, elle non plus. ) et dans un style traditionnel. De lourdes étoles et de riches motifs étouffaient la clientèle dans un océan de confort, qui n'était pas forcément mal venu. La healeuse était parfaitement criarde, dans ce contexte. Facteur Cheval, par contre, faisait l'impression d'un gros rondin de bois, terreux et un peu brulé, encore garni de quelques feuilles éparses, qu'on aurait jeté là, en plein milieu du décor. Provisoirement épargné par l’homme de ménage. La situation était plutôt cocasse… Et Amsel savait faire preuve de suffisamment de recul et de patience l’apprécier.

Elle avait choisit l'endroit, soit. Elle avait commandé, soit. Aucune idée de quoi - soit encore. Mais si on se fiait à ses dires, de l'alcool - et du fort. Jusque la, tout se déroulait finalement en faveur des prévisions d'Âme Sel.

Les présentations aussi, c’était prévu – quinze ans, hein ? Me fait pas rire. Targuant son interlocutrice d’un charmant sourire, la joueuse se contenta d’entonner - « Âme Sel. »
Assise en tailleur sur son propre pouf au coté de jeune homme, elle baissa les yeux vers la boisson qu'on lui servait les sourcils hauts, le sourire s’estompant légèrement. Ca avait l'air… fort. Et assez sucré, si on se fiait à l'odeur. De l’hydromel, si elle en croyait ses déductions – la boisson était monnaie courante, dans cette ville. Mais elle avait gouté et… D’autant que celui-ci avait l'air plus corsé que les autres. Hum- on ne la laissait pas choisir son propre verre… Et si c’était comme ca. Amsel souleva sa choppe, hésita à l’humecter de ses lèvres, en sentit longuement le fumet, et la reposa. Et confirma sa décision en son fort intérieur d’être malpolie.

« Désolée, j’ai vraiment du mal avec l’hydromel… » Son sourire était doux, coupable. Sa voix un peu trop suave.« Mais tu ne m’en voudras pas, n’est ce pas ? Ca en fait plus pour toi, et je te l’offre après tout. » Disait elle en poussant avec grâce et douceur l’énorme choppe vers la petiote, se penchant de trop au dessus de la table... Pour commander un Whisky.

L’air satisfait et caressant par des mouvements circulaires le haut de son verre, elle sirotait désormais son Whisky en fixant Facteur Cheval dont le « tour » se faisait désirer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Masculin
Date d'inscription : 01/03/2015
Messages : 69
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 400

MessageSujet: Re: Pomme salée à cheval [PV Âme Sel, Facteur Cheval]   Mer 1 Avr - 18:12








Quand la voix d’Âme Sel m'invita à rester à ses côtés ainsi qu'à ceux de l'enfant, mes pieds décidèrent d'eux même à embrayer leurs pas. C'est seulement en passant l'embrasure d'une porte que je repris vraiment conscience. Avec le brouhaha de la salle comble qui pénétrait mon esprit, il restait encore pétrit par l'indécision. Je suivis machinalement l'archère et m'asseyais là où elle me l'intima. Je déposais Kloug au creux de mes jambes, assit en tailleur sur l'un des gros coussin cousu de rayures bigarrées. Sorte de bonbon mollasson. Pas le genre de siège que j'avais l'habitude d'occuper. Mais je tâchais de rester tranquille, ne pas perturber l'oiseau qui semblait, lui, s'être accoutumé à ce que je serve de support.

Alors qu'Apfel s'introduisait, je jetais un regard détaché à  ce qui se trouvait tout autour, embrasser la pièce d'un oeil ouvert, large. C'est seulement quand on m'apostrophe que je daigne abaisser la tête sur mon interlocutrice. La mine du type pas réveillé hantait mon faciès. Voyant qu'elle parlait en mon nom, je me permettais de rester encore un peu à l'écart des débats. C'était déjà chose assez neuve que de pénétrer ce fourbi. Et à regarder les chopes que l'on nous servait, j'en allais à me questionner sur les raisons de ce genre de réunion. Oui, qu'est ce qu'on avait à faire ici? Pourquoi tant de cérémonies à devoir se restaurer? Pourquoi les poufs, ces éclairages, les voix tonitruantes et cet aplomb dans la voix d'Apfel... Je pressentais qu'Ame Sel ne collait pas idéalement au tableau non plus de son côté. Pourtant elle n'a pas l'air déstabilisée. Même, elle prend cette initiative de commander autre chose...

Je m'étais alors déjà emparé de mon verre, entre mes deux mains et m'apprêtais à boire... Apfel affirmait que je devais être du genre à aimer ça... Mais tout l'arôme qui assiégea mon palais à ce moment ne parvint qu'à me faire me racler la gorge comme jamais auparavant. Je brûlais du fond du gosier et m'évertuais à calmer les spasmes... Ça au moment exact où la conversation marquait un tour et attendait de ma répartie pour reprendre. Mes yeux tout embués papillonnaient de l'une à l'autre fille.

"...moi... Moi aussi, je vais prendre du... Whisky."

Car vu l'aisance avec laquelle Âme Sel s'en abreuvait, ce devait sans doute ne pas être aussi volcanique que ce liquide jaunasse et saturé de sucre.
Comme ça, je gardais les yeux plongés dans ma coupe. Tout ça m'était étranger. Autant cet endroit, cet apparent confort, les yeux des joueurs qui se croisent. Ca ne semblait pas si difficile à affronter énoncé comme ça mais honnêtement, j'avais aussi l'intuition d'être tombé dans les rames de deux pointures. Deux filles bien trop entières, grosse envergure. Et Kloug qui se hasarde à aller laper un peu de mon hydromel... Au moins ça a l'air de lui plaire. Je le laisse faire en lui caressant distraitement une aile.

Enfin je m'applique à scruter Apfel selon le portrait qui s'en dressait. Pas beaucoup plus jeune que moi en fait, pourtant elle avait l'air bien plus entière et à l'aise... Peut être avait elle commencé le jeu avec ses parents, elle aussi, peut être ne les avait elle pas perdu trop tôt non plus, assez pour apprivoiser ce genre d'endroit aussi... Son débit de parole affluent semblait la convaincre de ses atouts. En ça, j'étais content de me considérer incompétent.


code par trush, alias barthélemy sur Skies Kingdom



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Masculin
Date d'inscription : 27/02/2015
Messages : 17
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 100

MessageSujet: Re: Pomme salée à cheval [PV Âme Sel, Facteur Cheval]   Ven 3 Avr - 15:11


Quinte de toux subite - Apfel avait avalé une gorgée de travers. Elle prit quelques secondes pour faire passer  boisson à grands renforts de coups de poing sur le thorax, ouvrant des yeux ronds face au rouquin. Finalement elle reprit une grande inspiration, et...


- Mais il PARLE !


Lorsque Facteur Cheval avait parlé, elle en avait oublié de déglutir, sous le coup de la surprise. Il fallait dire que depuis leur rencontre, il n'avait pas lâché un mot ! Elle se garda bien de faire davantage de remarques; lui accorder trop d'attention d'un coup ne ferait que le renfermer dans sa timidité.

Un peu déçue, Apfel regarda ses deux acolytes bouder leur chope pour commander un alcool un peu plus conventionnel. Pfeuh ! Ils ne connaissaient rien à rien. Boire une liqueur banale dans un environnement fantasy comme celui-ci, c'était comme aller dans un restaurant étoilé pour manger un steak-frites. Comme aller à Disney pour faire de l'auto-tamponneuse. Mais au moins - côté positif plutôt avantageux -, l'archère avait la bonté de lui offrir sa commande à peine entamée. Un tribut pour l'héroïne du jour, hein? Pas de refus !

La gamine jeta un coup d'oeil en direction de l'épéiste, pleine d'espoir, mais celui-ci avait déjà fait don de son hydromel à l'oiseau touffu et franchement biscornu qu'il trimbalait partout. Dommage. Enfin, il avait commandé autre chose lui aussi - tant qu'il buvait, et que sa langue se déliait, pas d'objection. Adressant un grand sourire à Âme Sel, Apfel posa sa chope de côté, attrapa celle qu'on lui offrait, ouvrit son menu et la fit disparaître dans son inventaire.


- Pas de regrets? Eh ben merci ! Je garde ça sous le coude, c'est mal d'abuser des bonnes choses. Même si le seul être capable de les apprécier autant que moi est un oiseau...


Penché en avant, presque à la verticale, le gros piaf laissait tremper son bec dans la boisson, son corps informe bouchant presque hermétiquement l'ouverture du récipient tant il était penché. Son propriétaire, tout comme Apfel d'ailleurs, gardait l'oeil dessus, sentant vraisemblablement lui aussi arriver le moment où l'animal glisserait et se coincerait, tête en bas, dans la chope. Mais il gardait son équilibre de façon surprenante, et ce en dodelinant paresseusement, bougeant son gros derrière de gauche à droite et rectifiant régulièrement sa position, l'effet de l'alcool le prenant petit à petit sous son emprise.

Brisant le silence, la gamine reposa bruyamment sa propre chope - désormais vidée aux deux tiers - sur la table et jeta à Âme Sel un regard par en dessous.


- Bon. Viens-en au fait. Je sais que tu m'as fait venir pour une raison particulière. Tu m'as payé un coup, donc il est normal que j'accède à tes demandes, inutile de tourner autour du pot...


Elle se redressa sur son pouf, bras croisés, affichant la mine triomphante de celle qui a tout deviné avec un temps d'avance. C'était tellement évident, pourtant. Si peu discret. L'archère et son acolyte voulaient forcément...


- ... Vous voulez me questionner sur ma fabuleuse connaissance du jeu, c'est ça? Je suis de bonne humeur, je vais vous aider ! Demandez et vous apprendrez. J'ai pas l'air, comme ça, mais je suis une super prof.


Elle hocha la tête, ponctuant le geste de quelques "hm-hmm-hmmm" discrets, puis s'accouda à la table, la boisson faisant vaguement son effet. Le temps d'avoir une réponse, elle entreprit d'essayer de pencher sa chope sans les mains, en saisissant le bord avec les dents pour en boire son contenu, tâche difficile mais pas irréalisable. Sa main libre se trouvait en renfort sous le récipient, afin d'assurer qu'il ne se renverse pas. Ah, décidément, on pouvait difficilement se passer de Mademoiselle la Healeuse...


Attention - Ne pas nourrir la Pomme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Date d'inscription : 01/03/2015
Messages : 131
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 200

MessageSujet: Re: Pomme salée à cheval [PV Âme Sel, Facteur Cheval]   Dim 5 Avr - 1:47



Il n’avait pas l’air très à l’aise : elle n’osa même pas lui tapoter le dos, de peur de le brusquer déjà de trop par un geste un poil trop familier. S’étouffant puis reprenant son souffle, il évitait les questions d’Apfel pour finalement opter pour le Whisky : sage décision. Toujours un fin sourire aux lèvres, Âme Sel prenait les choses avec humour.
Tout le monde s’étouffait à table, en fait. Ouai, il parle. C’est vrai que même lors de leur mission, elle l’avait assez peu entendu parler. En même temps, leur situation les poussait alors à faire preuve d’une certaine discrétion – mais passé la capture de l’oiseau, tu ne lui avais pas adressé d’au revoir. Une simple maladresse, sans doute.

Âme sel se hasarda à son tour a parcourir la petite tête touffue de quelques caresses, gratifiant la bestiole d’un regard affectueux. Elle releva les yeux vers toi.  « C’est chouette, que tu l’ai gardé finalement. Tu lui as donné un nom, au fait ? »

Il y eu un grand BONK teinté de bois et de liquide. La vitesse a laquelle Apfel buvait sa choppe était, à vrai dire, assez merveilleuse – sans vouloir dire par là que cette disparition précipitée était en soi quelque chose de positif. Partie pour la souler, Amsel se trouvait désormais presque soulagée de ne la voir en boire qu’une seule : vu l’état dans lequel la mettait cette pinte tout juste entamée.
La jeune femme éclata de rire.  « C’est plutôt sur le terrain qu’il faut nous apprendre, non ? » Elle commençait à se demander si la petite chose verte jouait, finalement, vraiment la comédie. Mais pour l’instant ça n’avais pas grande importance, parce qu’elle allait se donner les moyens et le temps d’en apprendre plus – d’un coup de main expert, et encore parfaitement sobre, elle ouvrit son menu pour activer l’affichage de deux fenêtres chatoyantes. Une pour Facteur Cheval, et une pour Apfel : des demandes d’amis.

« Par contre, on peux commencer comme ça »

Elle avait eu l’occasion de s’entretenir un peu avec des bétas testeurs : bien qu’inexpérimentée, elle s’était donc renseignée un tant soit peu sur les mécaniques du jeu. Celle-ci était sommaire, mais utile. « Grâce à cette fonction, on pourras se contacter plus facilement et connaitre nos positions respectives. J’ai bien l’intention d’avancer dans ce jeu, et pour ca, la coopération et recommandée. Ca vous dit ? » Les précisions étaient essentiellement destinées à Facteur Cheval, vu qu’évidement, Pomme savait déjà tout. Bien sur, une simple demande d’ami n’engageait rien en soit : mais représentait un pas significatif vers de nombreuses possibilités. Quêtes, combats en équipe, boss sur le long terme peut être. Disons que ça représentait... le début de quelque chose.

« Mais bien sur Apfel » Elle posait un regard insistant sur la gamine faisant le pitre avec sa peinte, résistant à une envie furieuse de lui faire tomber le nez dedans. « Si tu as des astuces et des filons miraculeux à partager, on est tout ouïs, tu peux nous chuchoter ça ~ »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Masculin
Date d'inscription : 01/03/2015
Messages : 69
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 400

MessageSujet: Re: Pomme salée à cheval [PV Âme Sel, Facteur Cheval]   Jeu 9 Avr - 11:19







Je m'apprêtais à hausser ma main pour passer ma commande, rester dans le sillage d'Ame Sel, sûr du bon choix. La raillerie d'Apfel me fis tressaillir. Ça avait l'effet de paver un peu plus la distance qui semblait me séparer de cette fille. Fille qui se trouvait pourtant être la plus proche en âge que j'ai pu voir depuis mon arrivée. Une fois que l'une des serveuse se soit penchée me donner mon "whisky", je m'enfonçais dans mon pouf, verre tenu entre mes deux mains. J'avais les yeux rivés sur cette fille dressée sur son coussin. Elle s'imposait. De par ses connaissances, surtout par ses gestes francs et arrêtés. Courte sur ses jambes, nerveuse comme une tige fraiche. Elle ne me faisait pas peur. J'avais seulement le sentiment de me dessiner loin de ce profil là, tout aussi proche de mon âge qu'elle puisse être. Je demeurais hypnotisé jusqu'à temps que la voix d'Ame Sel se rapprocha de mon oreille. A ce moment, je tournais ma tête dans sa direction, ce sans avoir le temps d'effacer ces yeux illuminés.


"- C'est Kloug."

Son verre dans sa main, son expression avenante. J'osais boire une gorgée de ce whisky. Comme si ce fut de l'eau. Une fois encore, je sentis ma trachée se soulever, et je n'avais jamais bu quoi que ce soit de comparable, même, je ne songeais pas à ce qu'un simple liquide soit en mesure de me faire ainsi réagir au dedans. Comme ça, comme un coup de golem. L'invitation qui se déclinait sous mes yeux me fit l'effet d'une ancre dans les discussions. Je m'y fiais sans réfléchir, j'acceptais. Et c'était là une première de pouvoir cerner quelque chose allant au delà de cette simple appellation d'"ami" .

En dépit du corps du whisky, je cédais à l'envie de reprendre une gorgée de whisky. Avec un peu plus d'appréhension... Mais a mesure que mon verre s'amenuisait, la peur, avec, s'évapore.


"- Est ce que ça veut dire qu'on sera toujours ensemble?" La voix légèrement vibrante.

Mes pupilles papillonnaient de la plus jeune à notre ainée. Enfin, mon regard s'attardait sur Apfel. Malgré que sa silhouette soit embuée et se dilate parmi les tapisseries. Je me sentais incapable d'ouvrir grands mes yeux. Et les muscles de mon visage s'appesantissaient... Et ça n'empêchait pas mon regard de brûler de curiosité sur les trésors et les secrets qui brillaient dans sa voix frêle. Je n'en démordrais pas d'empaler les turquoises de ses iris.

Un fracas résonna sur le bois de la table. Kloug avait finit son ultime lampée d'hydromel. Il cahotait sur la table jusqu'à la chope de la petite Apfel et de tâcher de lui piquer les doigts pour s'emparer de la boisson ambrée. Tout ça en émettant quelques "rouh rouh" mielleux. Ca ne me perturbait en rien dans le fait de scruter le visage de l'autre enfant devant moi. Au même moment passaient derrière mes propres yeux des souvenirs nimbés de ce que j'étais il y a quelques années. Un sauvage, un fils fauve. Est ce que j'arriverais seulement à me faire à leur acabit ? A mon tour, je laissais s'échouer mes coudes sur la table, poings se touchant, perplexe. Le dépit me prit au ventre et mon réflexe fut d'aller chercher la sérénité qui imprégnait toujours le visage de l'archère.



code par trush, alias barthélemy sur Skies Kingdom



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Pomme salée à cheval [PV Âme Sel, Facteur Cheval]   


Revenir en haut Aller en bas
 

Pomme salée à cheval [PV Âme Sel, Facteur Cheval]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Les Terres Perdues :: Amyrabad :: Le Boulevard Commerçant-