Partagez | 
 

 Préface : La fin du jeu, le début de la vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar



Masculin
Date d'inscription : 02/05/2015
Messages : 33
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 150

MessageSujet: Préface : La fin du jeu, le début de la vie.   Lun 4 Mai - 1:41


Préface : La fin du jeu, le début de la vie.





La première connexion fut pour moi une expérience étrange. Je dois avouer que j'étais une personne qui n'était pas en marge de la technologie mais l'univers du VRMMORPG était pour moi une nouvelle expérience. Que ne ferrait-on pas pour se rapprocher de son fils après plusieurs mois de non contacte. Une simple dispute de famille peut entraîner bien plus que ce que l'on ne pensais à la base ... Après avoir pris le coups de bouger normalement pour se mouvoir, j'ai cherché rapidement mon fils Yanami dans la ville sans succès. Je me mit donc en quête de le trouver en explorant les alentours de la ville, prenant soin de ne pas m'approcher des monstres qui éraient dans les parages jusqu'à me voir transporter instantanément jusqu'à la place de la ville. Bien vite apparut une grande silhouette encapuchonnée qui nous expliqua ce qu'il allait nous advenir et les nouvelles règles de risques de mort.

Suite à l'annonce de l'individu aux couleurs sombre la panique prit d'assaut la place de la ville. Entre ceux qui courraient dans tous les sens, ceux qui courraient dans tous les sens, ceux qui s'étaient effondrés en larmes ou juste inertes voir même évanouis pour certains, la situation était des plus désastreuse, bref, l'anarchie était omniprésente. Seuls quelques individus parvenaient à garder la tête froide et se distinguaient par leurs mobilité réduite et leurs regards fermes, j'en faisais partie, même si une telle nouvelle ne pouvait laisser indifférent. Je dois avouer que mon rythme cardiaque s'était probablement accélérer, voir même avait doublé mais mes pensées restaient claires et ma réflexion intacte.

Ainsi le monde dans lequel je me trouvait allait remplacer mon anciens monde en tout point, c'était une chose que qui m'inquiétais un peu étant donné que je ne connaissais pas bien les spécificités du système et l'interface. Cette dernière était assez simple d'utilisation au final mais il n'avait pas plus approfondie ses recherches que cela, sachant que son fils était férue de ce genre de jeu, il aurait put lui expliquer en personne. Je compris alors que je devrai me familiariser avec tout cela et surtout m'entraîner à survivre dans des combats.

Pour la première fois je rechercha mon inventaire, j'avais vu d'autres joueurs montrer comment ouvrir son menu à des nouveaux comme moi et donc je n'éprouva pas trop de difficultés à m'emparer d'une arme. Ayant joué à de simples MMORPGs dans ma jeunesse et affectionnant tout particulièrement la classe de Magie, le bâton attira tout naturellement mon attention. Après quelques tentatives infructueuses, je découvrit qu'il suffisait de tapoter l'icône de l'arme puis de cliquer sur le rond. Je me sentais un peu idiot au final, ce n'était pas particulièrement dur mais j'avait d'abord essayer de "double cliquer" ou de le déplacer sur mon personnage sans succès. Après que l'arme se soit matérialisée dans mon dos je la prit en main pour constater qu'elle avait un poids acceptable pour s'en servir comme d'une arme de frappe. A ce stade, je ne savais pas si c'était normal que je ne trouve pas ma barre de sort mais peut être qu'elle apparaissait en combat. Justement, je me dirigea vers la zone ou j'avais vu les monstres la dernière fois ... il se peux cependant que j'ai mal estimé les difficultés que j'allais rencontrer ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Préface : La fin du jeu, le début de la vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Les Terres Perdues :: Amyrabad :: Les Grandes Avenues-