Partagez | 
 

 L'arrivée [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar



Masculin
Date d'inscription : 22/05/2015
Messages : 144
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 300

MessageSujet: L'arrivée [Solo]   Sam 23 Mai - 14:14


Le jour était enfin arrivé. La sortie de Renaissance, un autre VRMMORPG parmi tant d'autres. Néanmoins, Cimbaeth avait décidé de le tester, comme toujours. Il s'ennuyait rapidement si il jouait trop au même jeu, c'était comme ça, il n'y pouvait rien. Mais au moins, il avait de l'expérience, si on pouvait appeler cela comme ça, quand bien même chaque jeu était une autre découverte, un autre monde inconnu à explorer. C'était ça qui lui plaisait, et une fois l'attrait de la nouveauté disparu, il passait à autre chose.

Enfin bref, il avait pu acheter le jeu le matin même, et le voilà qui se retrouvait sur son lit, NerveGear sur la tête. Comme toujours, il avait cette boule au fond du ventre. Il n'appréciait jamais trop l'idée de laisser son corps comme ça, mais c'était un prix qu'il payait volontiers. Il avait déjà regardé sur le net toutes les informations à propos de Renaissance, les différentes possibilités des armes, les factions... Tout ce qu'il avait pu trouvé. Et il avait déjà décidé comment jouer son personnage. Ah oui, il ne faut pas l'oublier, c'est un joueur très Roleplay le Cimbaeth. Finalement, après cinq minutes d'attente, il prononça finalement ces quelques mots.


"Link Start."

Il visualisait toujours la connexion comme une sorte de pont de lumière le transportant autre part, le reliant à différents mondes, de la même manière que le Bifröst. Les différents menus finirent de s'afficher et Cim' sélectionna celui de Renaissance. Flash de lumière, un grand "BIENVENUE !" s'était affiché en face de lui. Enfin, il avait accès à la création de personnage, choix du sexe puis de l'apparence, de l'arme de prédilection et enfin de la faction de départ. Mais les deux premières parties ne l'intéressait pas, il ne fit qu'importer un personnage déjà existant, ou en tout cas ses données de personnalisation. Il ne servait à rien de se compliqué la tâche. Devant lui apparut alors un homme dont les yeux dorés semblaient vous transpercer, de taille moyenne aux cheveux verts mi-longs, habillé d'un uniforme militaire noir. Menu suivant, une épée se matérialisa à sa ceinture, le tout rendait plutôt sympa. D'un simple geste de la main, Cim valida encore une fois afin de passer à l'étape suivante.

Là non plus, ça n'était pas très compliqué. Il avait toujours été passionné lui-même par la mythologie nordique et les peuples habitant ces contrées enneigées. Alors il choisit Javikhölm comme ville de départ, naturellement. Même son pseudo indiquait cette passion. Dáinsleif. Le nom d'une épée légendaire, qui une fois sortie de son fourreau devait obligatoirement donner la mort, une épée dont les blessures ne guérissaient pas. C'était parfait. Dernier mouvement de main, dernière validation. Eclair blanc, et le voilà qu'il était transporté à l'intérieur du jeu. Enfin.

Première chose que notre nouveau joueur fit, observer les alentours. Il semblait être dans un quartier marchand, en tout cas il était près de l'eau et il y avait énormément d'animation. Le soleil tapait fort, mais il ne le réchauffait pas. De la buée sortait de sa bouche, indicateur du froid qui régnait en ces contrées. Bien, parfait.  Les bâtiments semblaient pour la plupart en bon état. Il devait se trouver dans le quartier des Cosaques, si sa mémoire était bonne. Quartier rénové, les soldats y habitaient pour la plupart. Son hypothèse fut confirmée par l'apparition d'un géant des glaces. D'accord, premier point, ne pas en approcher si il voulait survivre.

Dáinsleif passa la journée entière à se balader, à observer, à prendre ses marques dans cette ville qui dorénavant serait son foyer. Jusqu'à ce que l'impossible se produisit. Une alerte s'affichât, l'informant d'une annonce des Maîtres du Jeu. Déjà ? Certainement pour souhaiter la bienvenue aux joueurs. Mais ça n'était nullement le cas. Comme tous les autres joueurs, il fut abasourdie par ce que venait de dire l'immense silhouette rouge dans le ciel. Ils étaient piégés. Ce monde était maintenant leur réalité, si ils mourraient, c'était définitif. Il aurait du avoir peur, mais ça n'était nullement le cas. C'était déjà sa manière de jouer, si jamais il mourrait il recommençait tout depuis le début. Mais là, c'était un cran au-dessus. Ce serait véritablement la Mort qui viendrait les faucher, dans le monde réel aussi.

Néanmoins, une certaine lueur s'afficha dans ses yeux. Il se moquait bien de ce qui pouvait lui arriver, il avait toujours secrètement rêvé de vivre ainsi. Evidemment, il était en colère contre celui qui l'avait piégé, mais en même temps il allait profiter de cette opportunité. Oh, bien évidemment il ferait tout pour sortir, tout pour survivre. Il n'avait pas l'intention de mourir comme ça, il aimait vivre. Mais sa curiosité s'était éveillée pour la première fois depuis longtemps. Alors, il ne se le fit pas prier deux fois, il se précipita vers la sortie de la ville. Il était temps de tester ses capacités en combat réel, voir ce que donnait son nouveau monde, sa nouvelle vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

L'arrivée [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Les Terres Perdues :: Javikhölm :: Le Quartier des Cosaques-