Partagez | 
 

 « Opus n°5 : A Coke please ! No ? Well, a beer ! » | Atem&Nanox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar



Masculin
Date d'inscription : 22/05/2015
Messages : 49
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 200

MessageSujet: « Opus n°5 : A Coke please ! No ? Well, a beer ! » | Atem&Nanox   Mer 3 Juin - 21:26




Ça faisait longtemps qu’il n’avait pas ri ainsi, sans arrière-pensée, sans se forcer, juste parce qu’il avait trouvé cette imitation vraiment flippante mais comique. Humeur changeante, je sais, mais faut pas trop en demander à un lunatique. Malgré ses petits piques de folie sanguinaire, Nanox était juste gamin et naïf, pas méchant au fond. Un peu instable et vulgaire mais oui, ça lui arrive de rire et de dire ce qu’il pense, même de gentilles choses –oupas.
Nanox venait à peine de reprendre son sérieux et il lui avait dit qu’il avait besoin d’encore trois composants communs, qu’Atem sembla réfléchir un instant et ouvrit son inventaire. Wut ? Le jeune homme n’eut pas le temps de réagir qu’il lui avait choppé le bras et déposait des items dans sa main qui brillèrent un instant avant de disparaître, se rangeant directement dans son propre inventaire.


« Euh… Merci mais… J’veux pas non plus te prendre ton farm… »


Bon ok, c’est ce qu’il avait fait en premier lieu, lui chippant deux hamsters sous son nez mais justement, si en plus il lui en filait trois autres… Perturbé par cet échange soudain, Nanox n’eut pas le temps de vraiment réagir à la suite, l’homme aux dagues lui mit un gentil coup dans le dos et passa son bras sur ses épaules en le poussant vers la ville d’Amyrabad. Wait wait wait ! Mais qu’est-ce qu’il fait ?! Le joueur cross-sex se crispa à ce contact beaucoup trop familier et inhabituel pour lui, ne sachant plus où se mettre et comment réagir. Normalement, il aurait déjà dû péter les plombs en lui foutant un coup bien placé dans les roubignoles sauf que bon… C’est pas trop le genre de truc que l’on fait à la personne qui vient de nous offrir quelque chose alors qu’on ne se connait même pas. Atem l’entraîna avec entrain aux portes de la ville, ce n’est qu’une fois dans les rues que Nanox resserra ses doigts autour du fourreau de son arme et osa lever une petite voix.


« Est-ce que tu pourrais, S’il Te Plait, virer ton bras de là ?... »


Une fois libre, il s’écarta vivement et vissa encore plus son chapeau sur sa tête en regardant un point fixe devant lui. Ok, alors là, c’était vraiment pas normal comme réaction. Pourquoi est-ce que je réagi toujours comme ça moi ? Il va vraiment finir par me trouver louche, voir même me prendre pour un homo. Way, trop bien… Nanox s’auto-facepalma intérieurement et tenta de faire comme si de rien n’était, continuant son chemin dans les rues orientales de la cité. Tout était lumineux, avec en grande majorité du blanc et plein de petites touches de couleur par-ci par-là. Des odeurs d’épices et de parfums affluait doucement des échoppes et petits restaurants. Manger dans un jeu hein ? Pas franchement tenté même si toutes ses odeurs donnent envies. Il leva les yeux sur une enseigne qui donnait le nom d’un bar, celui-ci faisait aussi de la Chicha et quelques plats orientaux. Mouais, why not ! Nanox lança un regard à Atem et pointa du pouce l’entrée.


« Ça te dit celui-là ? Autant profiter d’un jeu pour goûter des plats qu’on ne connait pas. »


Il avait pas vraiment faim mais un petit coup à boire ne serait pas de trop ! Entrant, il se laissa guider par un PNJ à une table dans un coin un peu plus tranquille. Il n’y avait pas foule mais le bruit de fond des conversations était là.





ID ✖️
Statistiques ✖️
+ d'infos ✖️
Contacter ✖️



N'est disponible que
pour un RP à la fois






Dernière édition par Nanox le Sam 6 Juin - 17:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Masculin
Date d'inscription : 06/05/2015
Messages : 78
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 150

MessageSujet: Re: « Opus n°5 : A Coke please ! No ? Well, a beer ! » | Atem&Nanox   Ven 5 Juin - 17:49


- La bonne bouffe de l'orient... -



Passant de psychopathe, à antipathique, à grand joueur, à faux modeste, à associable tout sauf tactile... Ce mec est vraiment... Comment dire ? Instable ? Ouais c'est le mot. Gêné par un geste amical comme ça, c'est un concept. Toujours est-il que nous revoilà dans les quartiers commerçants, passant devant l'échoppe de Shin qui m'arrache un petit sourire. Nanox, le nodachi sur l'épaule, et moi, dagues dans la ceintures, j'imaginais qu'on avait l'air classes malgré les réactions efféminées du bretteur. Et je reviens finalement à la réalité, me rendant compte que notre style vestimentaire ne colle absolument pas à ces rues aux couleurs épicées... Baaah tant pis, les goûts et les couleurs hein. Finalement, on avance tranquillement, humant les bonnes odeurs orientales de chicha et de... de.. Bah d'épices en fait, au risque de me répéter !

Les mains toujours derrière la tête, je profite nonchalamment de l'ambiance qui règne en ces lieux. Me confortant que j'ai bien fait de choisir Amyrabad comme ville de départ ! Un geste bref, discret, mais explicite de Nanox me tira de mes rêveries. Et ses paroles on ne peut plus claire exprimaient bien son idée. Je lève les yeux, regardant l'enseigne... Un nom illisible dans une écriture que je présume arabe pour la pointe de réalisme. Je le regarde en souriant, je prends les devant et lâche un petit

« Why not ?! »

Pénétrant dans le présumé restaurant, ça pouvait difficilement être autre chose étant données les odeurs qui en émanaient, un PNJ se fait notre hôte et nous guide à une table. Les lieux sont tristement vides, mis à part quelques personnes ça-et-là prenant du bon temps. Et tandis que l'on s'installe, je regarde simplement le PNJ avant qu'il ne s'en aille pour passer de suite ma commande. Profiter des mets étrangers ? Je veux bien mais je suis comme qui dirait "inculte" à ce sujet. On va se contenter des classiques !

« Une bière aux fruits rouges en boisson si possible, et un bon gros Kebab des familles !! Pas question de perdre mes habitudes. »

Je retourne toute mon attention vers Nanox une fois les commandes passées et le PNJ parti pour finalement lui poser une question qui m'intriguait depuis ma rencontre avec Hooky, je n'avais pas eu de réponse à ce moment là, et on se comprenait parfaitement avec mon compagnon actuel. J'arque donc simplement un sourcil en m'installant aisément, le coude gauche posé sur la table et une main soutenant ma tête

« Dis-moi Nanox... T'es français au fait ? J'ai l'impression que le jeu a un traducteur intégré donc j'aimerais savoir... »

©SAO Renaissance




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Masculin
Date d'inscription : 22/05/2015
Messages : 49
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 200

MessageSujet: Re: « Opus n°5 : A Coke please ! No ? Well, a beer ! » | Atem&Nanox   Ven 5 Juin - 19:55




Nanox, malgré les plusieurs jours passés depuis qu’il était arrivé, n’avait toujours pas vraiment goûté à la nourriture de Renaissance. Sachant que les sensations étaient amoindries dans ce monde virtuel, il ne se faisait pas trop d’illusions quant au goût des aliments. Ça lui avait pris une fois de chipper un truc rapide à manger sur un étal à Manchukuo mais il ne s’était pas du tout attardé sur ses sensations gustatives.
Les deux jeunes gens s’installèrent à leur table et Atem arrêta tout de suite le PNJ pour prendre directement commande. Nanox se mit à réfléchir au plus vite et finit vite par se rendre compte qu’il n’avait aucune idée de ce qu’il pourrait prendre donc s’arrêta sur un choix random.


« Un thé à la menthe et n’importe quelle pâtisserie, c’que vous voulez. »


Ok, les PNJ n’avaient pas vraiment de libre arbitre, de goût ou même de pensées pour choisir eux-mêmes mais il sembla tout de même prendre en compte la commande et s’éloigna, laissant les deux nouveaux compagnons seul à seul. L’épéiste laissa son Nodachi contre son épaule et croisa les bras, appuyé contre le fond de sa banquette et se mit à observer Atem. En fait, il ne savait pas trop quoi dire, c’était toujours dans ce genre de situation qu’il devenait un peu réfractaire, ne sachant comme interpréter les besoins ou les conversations qui ne gêneraient pas son acolyte. Bref, sur le coup Nanox eut vraiment de la chance qu’Atem soit beaucoup plus sociable que lui en lui posant une question anodine, sinon ils auraient pu rester très longtemps à se regarder dans le blanc des yeux.

« Ouais je suis Français… Il ravala le « e » qu’il faillit rajouter et enchaîna. Franco-anglais, je dirais. Même si ça fait longtemps que je n’ai pas pratiqué couramment ma langue maternelle. Et le jeu est bien muni d’un traducteur universel, je l’ai lu dans la fiche technique lors de l’installation. »

Ouais j’ai tout lu et alors ? Mieux vaut savoir dans quoi on se lance ! Même si pour le coup, ça m’a pas franchement empêché de me retrouver coincé là-dedans.

« Pourquoi ? T’es aussi français ? C’est rare de croiser la même nationalité que soi dans un jeu aussi répandu normalement… J’dis ça mais au final c’est pas comme si j’avais parlé à grand monde avant toi… D’ailleurs, j’pense pas que ce soit le cas mais c’est aussi ton premier MMO ? VR ? »

Ouais, plein de question ! Faut pas me lancer mec, sinon j’deviens curieux ~




ID ✖️
Statistiques ✖️
+ d'infos ✖️
Contacter ✖️



N'est disponible que
pour un RP à la fois




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Masculin
Date d'inscription : 06/05/2015
Messages : 78
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 150

MessageSujet: Re: « Opus n°5 : A Coke please ! No ? Well, a beer ! » | Atem&Nanox   Sam 6 Juin - 20:20


- La bonne bouffe de l'orient... -



Ohw god, il disait rien y a 5 minutes, et là il débite à fond pour répondre à une simple question et en relancer une... J'ai lancé la machine je crois. Boarf, c'est pas plus mal un peu de conversation ! Je ne réponds rien de spécial au début, me contentant de faire les yeux ronds en apprenant qu'il a lu les C.G.U... Ce mec est vraiment pas net je crois, ça me plait !.. En fait je suis un peu stupide, le jeu nous demande dès le début la langue que l'on souhaite, c'était évident qu'un traducteur était intégré... Boarf, au moins, j'en suis sûr maintenant. Finalement le PNJ revient avec nos commandes. Plutôt rapide ma foi mais bon, faut dire que ça doit être stocké tout près dans un coffre de PNJ je suppose. Du coup je ne perds pas une seconde pour boire une petite gorgée de ce délicieux nectar aromatisé, même avec les goûts amoindris, la bière reste toujours aussi bonne ! Pendant ce temps, Nanox me pose des question sur ma nationalité, avec un air assez surpris.

Je débite du liquide à mesure que son flot de parole se prolonge, n'en attendant que la fin pour ôter le goulot de mes lèvres pour poser tranquillement la petite bouteille de verre sur la table. Je me redresse, prends le temps de souffler, d'inspirer ensuite et me lance à mon tour !

« Yep, Français aussi ! Et t'es pas ma première rencontre, j'avais pas eu le temps de poser la question auparavant donc ça tombe bien qu'on prenne un peu de temps pour discuter. Baaah pas mon premier MMO non, VR oui par contre, je n'avais pas eu l'occasion de jouer à SAO premier du nom. Et là... Bah même si on peut avoir l'impression d'être dans le même contexte... Qu'on se le dise, c'est un peu du recyclé, le grand manitou manque d'originalité je trouve ! »

Ouais il peut peut-être m'entendre, mais je suppose que ceux qui crachent ainsi sur son dos sont le cadet de ses soucis actuellement ! Je me demande juste ce qui le pousse à refaire ça... Où est le plaisir à ne pas oser prendre de risque ? Sérieux, je veux bien m'attaquer à plus fort que moi perso, mais pas pour crever dans un assaut suicidaire... Je soupire d'ailleurs finalement

« Ce jeu n'est pas très amusant au bout du compte... Dis moi, y a un groupe des conquérants qui s'est formé depuis le temps ? Ca me tenterait bien... »

Je veux faire bouger les choses ! Je veux de l'action, je veux de l'adrénaline ! Je veux... Manger mon Kebab. Premier bouchée et... Bonheeeeur j'ai l'impression que ça faisait une éternité que je n'en avais pas mangé. Rien à fiche des sens amoindris, une bière et un kebab, ça gardera TOUJOURS sa saveur. TOUJOURS.

©SAO Renaissance




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Masculin
Date d'inscription : 22/05/2015
Messages : 49
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 200

MessageSujet: Re: « Opus n°5 : A Coke please ! No ? Well, a beer ! » | Atem&Nanox   Sam 6 Juin - 23:33




Maintenant qu’il était lancé et qu’il voyait bien qu’Atem n’était pas du style cachottier et répondait sans problème à ses questions, Nanox se détendit un peu. C’est lorsque le PNJ revint avec leurs commandes qu’il finit par décroiser les bras et cala distraitement son arme contre le dossier, y posant son chapeau. Après tout, il n’avait pas grand-chose à cacher, et son seul secret était parfaitement dissimulé par son avatar. Se faire un ami n’était pas une mauvaise chose en soit, il espérait juste que ça n’engendrerait pas de problème pour la suite. Les relations humaines sont beaucoup trop compliquées pour lui. Le jeune homme observa le petit gâteau feuilleté que le PNJ avait déposé avant de s’en aller. Hm…

Son compagnon avait déjà bien entamé son verre pendant qu’il finissait de répondre à sa question, et c’est donc pour ça qu’il n’hésita pas à poser ses doigts autour de la tasse fumante qui était sous son nez. Une douce chaleur s’empara de ses paumes et un sourire effleura ses lèvres. Donc autant que c’était sa première véritable conversation avec un joueur, ça l’était tout autant pour Atem. Bien que ce soit stupide, le fait de le savoir rassura Nanox. Ce dernier acquiesça aux propos concernant le MdJ et la ressemblance avec le premier SAO.

« Je n’ai pas trop connu Sword Art Online, j’en ai entendu parler oui, mais j’étais trop jeune au moment de sa sortie. Je ne m’y suis intéressé que bien plus tard et je n’ai jamais poussé mes recherches très loin. Avec mes petits moyens, je ne jouais qu’aux vieux MMO, donc ça servait à rien que je me penche sur le sujet du VR. »

Bref, tout ceci c’était son point de vue, et peut être que l’Autre n’en avait que faire. Il n’empêche que c’était bien vrai. Anna devait avoir tout au plus 13 ans lors de la sortie de SAO et lorsqu’elle commença à s’intéresser aux jeux en général, elle n’avait déjà plus les moyens de se payer quelque chose d’aussi coûteux qu’un NerveGear. D’ailleurs, c’est pour ça qu’elle n’avait pas payé son loyer de ce mois-ci, juste pour avoir tout pile le montant de la machine avec le jeu. Enfin bon…  Atem avait l’air beaucoup plus renseigné qu’elle sur le sujet, peut-être que Nanox se permettra quelques questions plus techniques à un moment donné.

« Bah alors ? Où est-passé ton entrain d’il y a quelques minutes ? le charia-t-il avant de continuer. Nan, aucune idée par rapport à ça. Comme tu as du le remarquer, j’suis pas trop du genre à entamer la conversation, un sourire cynique s’étira sur ses lèvres alors qu’il haussait les épaules. Mais j’ai vu quelques joueurs déjà très bien stuff et qui ont tendance à vagabonder plus loin que les autres. Peut-être que ce sont eux que tu cherches. Mais je n’ai aucune information sur un groupe ou même une guilde. »

Perdu dans ses pensées, il amena distraitement le bord de la tasse à ses lèvres. La saveur de la menthe sucrée assaillit ces papilles et il regarda sa tasse avec des yeux ronds. Tiens…


« Ah bah ça… Je suis étonné, ça ressemble énormément au thé que je buvais chez moi, le goût est même plus prononcé, étonnant. Et toi, il est bon ton grec ? T’as pas vraiment fait preuve d’originalité en prenant ça. »

Il le regarda s’avaler son kebab comme si c’était le plus beau moment de sa vie virtuelle. Ça tira même un petit rire de la part de Nanox qui piqua un morceau de son gâteau dans son assiette. Bon, il allait pas se mentir, ça avait été une bonne idée, finalement, de venir se ravitailler. Encore une chose qu’il devait à Atem.


« J’te remercie encore une fois pour les items de tout à l’heure. Mais je supporte pas me sentir redevable, alors est-ce qu’il y a quelque chose que je peux faire pour toi ? J’ai quelques items rares, certes de Manchukuo mais peut être que tu peux en faire quelque chose… »






ID ✖️
Statistiques ✖️
+ d'infos ✖️
Contacter ✖️



N'est disponible que
pour un RP à la fois




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Masculin
Date d'inscription : 06/05/2015
Messages : 78
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 150

MessageSujet: Re: « Opus n°5 : A Coke please ! No ? Well, a beer ! » | Atem&Nanox   Mar 9 Juin - 16:27


-Les dettes, c'pour les tapettes !-



Donc Nanox n'en sait pas plus... Bon tant pis, je me joindrai aux festivités des conquérants de ce jeu en temps voulu, pour l'heure... Dégustons ! Je mange presque à la hâte ce délicieux sandwich, rien à carrer, je risque pas d'avoir de maux d'estomac pour ça, c'est le bon côté du jeu ! D'après mon compère, avancer est la solution. Je retiens un "Merci Captain Obvious" mais ce serait méchant, c'était une évidence que pour se sortir de ce bousier, il fallait avancer; et que pour ça, il fallait bien se stuffer, les deux vont de pair !

Le voilà qui découvre que les goûts ne sont pas si amoindris que ça ! Eeeh ouais ! Mais finalement, vient LE moment hyper désagréable pour nous deux où il se sent redevable. Désagréable en quoi ? Bah qu'il veuille se rendre utile pour me remercier, c'est déjà gênant en soit, et le pire dans tout ça, c'est que j'en ai strictement rien à faire, mais que je doive trouver quelque chose à lui demander... Et là, je n'ai jamais été très doué dans ce domaine. Je réfléchis donc un instant. Se stuffer hein ? Bah en fait c'est tout bête ! On est en duo, attaquons nous donc à la bestiole qui me permettra de bien m'équiper. Je lui fais ainsi part de mon idée.

« Ce que tu peux faire pour moi ? Suis moi, j'ai une idée ! »

Me levant sans attendre, je finis ma bière d'une traite, cours au comptoir, Kebab en bouche, y dépose les golds que nous leur devions. Sans trop me soucier de la vraie somme, je dépose simplement 200 golds, 'y aura sûrement bien assez, et repars en trombe vers Nanox qui me parait un peu surpris. Sans plus attendre, j'attrape sa pâtisserie pour la lui fourre entre les dents, le force à prendre son thé en main et attrape son autre paluche pour le tirer vers moi. Je profite de toute la surprise pour ne pas trop lui laisser le choix ! Retirant mon Kebab de ma bouche après avoir mordu un morceau que je mâche en quelques secondes et avale presque entier, j'explique mon idée tandis que je cours en le tirant par le bras. Encore un moment où l'on sera regardés de travers, boarf tant pis !

« Je me rends compte qu'on perd vachement de temps en vrai, je connais quelqu'un qui pourra nous aider pour te dire comment tu peux m'aider !... »

Oui bon, c'était TOUT sauf clair ce que je racontais, nous nous arrêtons finalement devant l'échoppe de Shin, un peu épuisé et... C'est fermé. Il doit être parti chasser... Eeeeh merde !! Je me laisse tomber alors sur les fesses et termine rapidement mon sandwich, levant les yeux vers Nanox et son air dépité, ma main vient frotter machinalement l'arrière de ma tête tandis que je lui souris d'un air gêné

« Je crois qu'on va y aller au feeling en fait... Héhé.. Bref, allons chasser du tourmenteur ?  »

Je savais ce qui m'attendait, j'étais prêt à accepter ma sentence, mais autant assumer ma connerie jusqu'au bout... Bon sang j'aurais du réfléchir avant de foncer tête baissée comme ça ! S'il me frappe, je l'aurai bien mérité cette fois !

©SAO Renaissance




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Masculin
Date d'inscription : 22/05/2015
Messages : 49
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 200

MessageSujet: Re: « Opus n°5 : A Coke please ! No ? Well, a beer ! » | Atem&Nanox   Sam 13 Juin - 2:15




Ouais, je sais, moi non plus j’aime pas que l’on se sente redevable pour quelque chose que j’ai fait. Ça a plus tendance à me faire chier qu’autre chose. Donc j’peux comprendre la tête qu’il tire, c’est clair que ça le gêne comme question. Mais bon, autant que je n’aime pas qu’on me demande ce que je viens moi-même de demander, j’ai aussi horreur de devoir quelque chose à quelqu’un. Boarf, il prendra sur lui.

Atem eut l’air de réfléchir alors Nanox le laissa à sa réflexion et prit le temps de siroter son thé comme un petit vieux le ferait, piquant par-ci par-là des petits bouts de sa pâtisserie. Ouais, une habitude de gonzesse mais osef. Les soudaines paroles de son compagnon le firent sursauter alors qu’il se levait d’un bond en filant au comptoir. Wut ? Tout se déroula beaucoup trop vite pour lui et il se retrouva avec son gâteau dans la bouche, sa tasse dans une main et l’autre attrapée par celle d’Atem qui l’entraîna dehors sans attendre.




« Mmmmh… ! Epmeu ! … »



La bouche pleine, il n’arriva pas à articuler sa plainte, et ils traversèrent plusieurs rues en courant, Nanox plutôt traîné qu’étant en train de suivre. L’Amyrabadien s’arrêta soudainement et le jeune épéiste lui rentra littéralement dans le dos, n’ayant pas eu le temps de freiner sa course. Son bras enfin libre, il appuya sa main sur son genoux et toussa avant de reprendre son souffle. Un peu plus et il s’étouffait à cause d’une pâtisserie virtuelle… Bah bravo. Nanox serra les dents et foudroya Atem des yeux.




« Espèce… d’abruti ! »



Il lui jeta sa tasse de thé à la figure mais celle-ci se dématérialisa bien avant d’atteindre sa cible ce qui tira un « Tché » déçu de la part de son propriétaire.


« Comment veux-tu que j’aille me fight sans mon arme ?! Il se redressa et pointa son pouce derrière lui. Parce que pendant que tu me traînais comme un dératé je ne sais où, mon Nodachi est resté dans le resto. »



Et bien sûr, je sais même pas où est-ce que je suis… Le temps que je cherche à y retourner, ça aura déjà dépop… Vu que je ne les ai pas jetés, mon épée et mon chapeau ne devraient pas être récupérables par d’autres joueurs normalement… Enfin, je l’espère parce que si c’est le cas… Il foudroya de nouveau Atem du regard et croisa les bras. Nanox se décida à attendre en croisant les doigts que son stuff allait directement lui revenir. Pendant les deux petites minutes où il resta planté là sans rien dire, il continua à toiser son collègue d’un regard froid et, finalement, il leva une main et ouvrit son panel d’administration, checkant son inventaire. L’épée lourde y été apparue et il remarqua que sa barre de skill équivalente venait de se mettre à clignoter. Ah ? Intéressant… Ses doigts dansèrent sur le panneau intangible tandis qu’il validait et apprenait ses nouveaux spells. Dans un dernier mouvement, il matérialisa son chapeau qu’il posa sur sa tête puis son arme. D’une main, il l’attrapa à mi-fourreau et la reposa contre son épaule.


« Bon ok, t’es pardonné, parce que sans ça, j’aurais probablement pas vu que j’avais de nouveau skills à prendre. Mais je te jure, la prochaine fois que tu me traînes ainsi dans les rues, je te fais la peau. Ok ? Il lui lança un regard perçant et finit par sourire de nouveau. Bref, des Tourmenteurs ? Dis-moi tout ! Du moment que ça se tape, ça me va ! Mais dis-moi, c’est quoi que tu voulais faire en venant jusqu’ici ? »


Pardonné ou pas, j’aurais de quoi me venger pour la suite, fais attention à tes fesses p’tit gars ~





ID ✖️
Statistiques ✖️
+ d'infos ✖️
Contacter ✖️



N'est disponible que
pour un RP à la fois




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



Masculin
Date d'inscription : 06/05/2015
Messages : 78
Xp Dispo : 0
Points de Vie : 150

MessageSujet: Re: « Opus n°5 : A Coke please ! No ? Well, a beer ! » | Atem&Nanox   Sam 20 Juin - 19:26


-Excessif-



Fermant un oeil en voyant la tasse me venir à la figure, je le rouvre finalement en entendant le son distinctif des corps se dématérialisant dans le jeu. Il avait pas tort pour le fait que combattre désarmé est inutile. Mais sincèrement, je trouve qu'il en fait des tonnes pour rien, je préfère ne rien en dire et simplement garder cela dans mes pensées, j'avais assez gaffé comme ça je pense pour toute une vie en moins de deux minutes... Boarf, quelle idée aussi de se désarmer comme ça hein ? On a un inventaire, c'est pas pour rien ! D'ailleurs... Les objets sont pas liés à lui ? Il devraient pas revenir dans son inventaire ? J'arque un sourcil en le voyant utiliser l'interface, surement a-t-il pensé la même chose. Et gardant l'autre oeil fermé, je m'assieds en tailleurs au sol, le regardant reprendre ses équipements dont il était si fier. Un sacré matérialiste à ce que je vois... A sa dernière provocation, je ne lâche qu'un simple

« Ouais ouaaais, calme, t'as tes règles ou bien ? »

D'un air las. J'avais eu un petit coup à ma motivation en constatant l'absence de Shin, dommage, ç'aurait été cool à trois... Une pensée très étrange me traverse l'esprit, et finalement je reviens sur mon avis, à deux c'est très bien en fait. C'est moi tendancieux. Wait nan, deux hommes, aaah bah seul au final. Bref, je m'égare dans mes pensées dont le rayonnement nouveau de Nanox me sauve. Je tourne la tête, laisse tomber cet air morose et pensif, pour finalement lui rendre son sourire, m'amusant de la situation.


« Eh bien ! Après la pluie vient le beau temps hein ?! Je voulais voir celui qui m'a fabriqué ces bijoux, je pensais qu'il saurait nous indiquer les mobs à chasser pour avoir un meilleur stuff ! Donc tant pis, chassons tout ce qui nous passe sous la main, et je lui ramènerai. Il saura surement quoi en faire ! »

Lui explique-je en montrant fièrement mon Kimono de ma main droite et en jouant avec une de mes dagues ondulées de ma main gauche. Eh ouais, moi aussi j'ai des skin d'objets unique dont je suis fier ! Enfin, de toute manière, nos apparences ne sont pas si unique dans le fond, ce n'est que le jeu qui est très bien fourni à ce niveau ! Je lui donne également les dernières explication en prenant appui sur la pointe des pieds, les jambes fléchi et prêt à me relever. Et dépoussiérant mes vêtements ce faisant.

« En gros, les tourmenteurs sont des gros rapaces, rapides mais faibles ! Simple à battre en 1v1 mais bien plus compliqué quand ces pigeons se regroupent. Comme les pigeons des grandes marques, c'est quand ils s'amassent que les chiffres grossissent ! Haha »

Pendant que je ris, une anecdote me revient. Il est un peu anglais hein ? Heureusement que le chat de ce jeu est vocal, ce Haha aurait détruit mon honneur sinon... A cette pensée, mon visage se crispe et ma main vient se plaquer sur ce dernier pour le débarbouiller de cet expression lugubre. Suite à cela, d'un simple mouvement de tête, je l'invite à reprendre le chemin afin de retourner une énième fois dans ces champs où prolifèrent les élevages de bisounours !

©SAO Renaissance




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: « Opus n°5 : A Coke please ! No ? Well, a beer ! » | Atem&Nanox   


Revenir en haut Aller en bas
 

« Opus n°5 : A Coke please ! No ? Well, a beer ! » | Atem&Nanox

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Les Terres Perdues :: Amyrabad :: Le Boulevard Commerçant-