Partagez | 
 

 La nuit du Tengu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 




Date d'inscription : 14/07/2015
Messages : 271
Xp Dispo : 54
Points de Vie : 300

MessageSujet: La nuit du Tengu   Mer 29 Juil - 11:05





-Des ennuis au temple ? Des enfants ?

Des interrogations prononcés à vois haute qui lancent immédiatement Lo Pan sur un de ses longs discours ampoulés dont il a l'habitude. M'expliquant une nouvelle fois pourquoi il est indispensable que ce soit moi, samourai reconnu passant régulièrement au temple qui doit absolument prendre en charge cette affaire avec le doigté, la maitrise et le sens de la retenue qui caractérisent si bien les samourai.

Hum...

Des enfants s'attaquant au temple pendant la nuit...

Je me lève, coupant Lo Pan dans son interminable diatribe alors qu'il en arrive au moment ou il insiste sur le fait que les moines eux même ont requis mon aide à moi... Heureusement qu'il ne sait rien pour les poissons sacrés que j'ai péché avec le ninja...

-Je m'en occupe.
-Et je suis sur que vous saurez résoudre cet épineux probléme samourai !

Épineux ? Peut être. Vandaliser des temples est un crime qui peut mener directement à la tombe, cela doit probablement expliquer pourquoi les moines n'ont pas fait appel a la garde. Les dégâts doivent étre léger.

Et, des enfants ? Pourquoi vandaliser le temple shinto ?

Il y a trop de flou dans cette histoire, d'abord, je dois me renseigner.

-Nous verrons Lo Pan, nous verrons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Date d'inscription : 14/07/2015
Messages : 271
Xp Dispo : 54
Points de Vie : 300

MessageSujet: Re: La nuit du Tengu   Mer 29 Juil - 11:32





Je passe l’après midi a arpenter le sanctuaire en discutant avec les moines et les gens qui s'en occupent. A la recherche de témoignages confirmant les données en ma possession. Et a la recherche des gens qui les ont transmis à Lo Pan.

Je trouve le jardinier qui a découvert les intrusions. Tuiles brisés en provenance du mur d'enceinte extérieurs, traces de pas dans les motifs complexes qu'il trace au râteau dans les allées pendant des heures et des heures. Une minutie utile quand il s'agit de repérer du changement. Il me montre l'endroit ou selon lui les voleurs sont entrés. De l'autre coté du mur une ruelle aussi déserte que calme. Le mur fait moins deux mètres, sans rien de spécifiquement conçu pour arrêter les gens. N'importe qui pourrait le franchir simplement avec un comparse faisant la courte échelle.

Puis il me parle des traces, des petites traces, des pas légers, d'ados, de filles, ou d'enfants, aucun doute la dessus pour lui. Il me montre même la direction ou ils pensent qu'ils vont. Le batiment des offrandes peut être ? Ou la bas, le jardin...

Commençant par le batiment des offrandes je tombe sur une vieille dame occupée à débarrasser les autels des offrandes les plus anciennes. Fleurs fanées, nourriture périssable... Elle fait ça depuis la mort de son mari il y a des lustres, et en échange de ses services, les moines lui offre de quoi manger sur ce que les gens leurs donnent.
Elle n'y voit plus rien depuis un moment et n'est pas capable de me dire précisément ce que les vandales ont pris. Mais elles me montre les socles vides des deux chien fu censément de garde. Cassés tous les deux...

Au jardin les vandales ont dévasté plusieurs buissons. Et apparemment essayé de mettre à mal certains des animaux des bassins. Ils ont pataugé partout, abimant le décor soigneusement entretenu et découpant en petits morceaux un bonzai centenaire...

Le gardien en chef m'indique que les premières traces de passage date d'une semaine, et que depuis ils sont revenus à trois reprises...

Hum...

Je crois que je vais rester dormir dans le temple cette nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Date d'inscription : 14/07/2015
Messages : 271
Xp Dispo : 54
Points de Vie : 300

MessageSujet: Re: La nuit du Tengu   Mer 29 Juil - 12:25





La nuit est tombé sur la ville, ne laissant qu'une lune au trois quart pleine pour nous éclaire. Et seul dans le temple, j'attends mon heure.

Je me suis juché sur une des portes, à l'entrée du pavillon des offrandes. Ma silhouette dissimulée par celle du lion de pierre sur lequel je m'accoude. De ma position j'ai une vue parfaite sur les vastes terrasses du temple, celles que devront traverser mes intrus s'ils empruntent le même chemin que les autres fois. Et je peux aussi remarquer sur le champ le moindre mouvement dans le temple ou du coté des jardins.

J'attends.

Le seigneur Noguro disais, si tu dois manger, manges. Si tu dois boire, bois. Un samouraï doit se consacrer pleinement a chaque action qu'il fait.

Alors je guettes. j'ai pris soin d'enduire mes mains et mon visage de noir pour ne pas offrir de taches blanches se détachant dans la nuit noire. J'ai laissé mon armure et j'ai attaché avec des rubans chacune des parties métalliques de mon équipement pour qu'elles ne cliquettent pas quand je bouge. J'ai pris soin de me munir de boulettes de riz et de feuilles de thé à mâcher pour rester éveillé toute la nuit. Et a intervalles réguliers je m'étire doucement, m'assurant que mes muscles ne me trahissent pas au moment ou je devrais agir...

Et j'attends.

La lune monte dans le ciel, les heures défilent. Et malgré toutes mes précautions je commence à m'assoupir par instants.

Crack !

Une branche se brise et me réveille instantanément. Tous sens aux aguets, mes yeux cherchent à percer la nuit, cherchant ma cible, la !

Sur le mur d'enceinte, deux silhouettes évoluent à pas prudents. Et alors que je cherche d'ou vient le bruit qui m'a tiré de ma somnolence, un des arbres bordant le mur s'agite un instant. Laissant un troisième larron rejoindre d'un bond les deux autres.

Aussi immobile et attentif que moi, les trois silhouettes sondent le temple devant eux à la recherche d'un ennemi ou d'un piège. Mais je suis invisible. Et ne trouvant rien, les trois intrus se laissent tomber souplement au bas du mur. M'offrant en se redressant une assez bonne idée de leur taille.
Le jardinier a l'air d'avoir vu juste. Des enfants ou des ados...

Le trio traverse le jardin, alternant de courte courses et des périodes de veille. Et suivant l'allée qui mène exactement au poste de guet que j'ai choisi. Parfait.

Bougeant aussi lentement que possible pour ne pas attirer leur œil, je vérifie que mon masque est bien ajusté sur mon visage. Un masque emprunté à une troupe de théâtre No des environs, avec tout un costume. Le costume du tengu !

Si ce sont des enfants, leur foutre une trouille bleu en leur collant dans les pattes un démon hurlant des malédictions horribles devrait largement suffire à les convaincre de ne jamais remettre les pieds dans le coin.

Le petit groupe arrive à portée. Et attrapant le bâton de prêtre du Tengu, je saute. Atterrissant juste au milieu du groupe. Le bout ferré de mon bâton frappe le sol, produisant une étincelle qui enflamme la poudre que j'ai déposé sur le sol. C'est comme si je surgissais soudain des enfers !

La lueur soudaine leur brouille un instant le regard, ne leur laissant voir qu'une silhouette grandie par mes getas démesurés, un visage rouge au nez pointu et au faciès grimaçant et lourd de menaces, brandissant au dessus de sa téte une arme à l'air dangereuse.

-Qui ose troubler le repos du Tengu ?!

Le résultat est à la hauteur de mes espérances, deux des mômes font quasiment un arrêt cardiaque sur place et tombent au sol en hurlant pendant que le troisième...

-Arrétez ! Mais arrétez idiots ! Regardez, c'est un joueur comme nous !
-Hein ?
-Hein ?

Comment ça, un joueur comme vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Date d'inscription : 14/07/2015
Messages : 271
Xp Dispo : 54
Points de Vie : 300

MessageSujet: Re: La nuit du Tengu   Jeu 30 Juil - 7:49





-Tu croyais qu'on était des pnj ?
-Évidemment, pourquoi des joueurs viendrait piquer des offrandes au temple?
-Et pourquoi pas ?!


La fille qui vient de parler semble la plus grande des trois, et elle n'a pas l'air du genre a se laisser marcher sur les pieds, et ce par quiconque, les deux autres sont des enfants et ont l'air de dépendre d'elle. Ce qui expliquerait un peu ce ton agressif et cette allure prête à mordre.

-C'est parce qu'on a faim, et qu'il y a des choses a manger dans les offrandes...
-On a pas réussi à pécher les poissons...
-Mais. Vous n'avez pas de golds ?
-Des quoi ?
-Des golds, la monnaie du jeu. Pour acheter à manger.
-Non on en a pas ! On ne veut pas jouer !
-Et puis on sait pas.
-Chut ! on a dit qu'on ne disait pas ça !
-Mais c'est vrai...
-Vous ne savez pas jouer ? Mais qu'est ce que vous foutez la ?
-Ben...
-On voulait voir des filles nues...
-Alors on a piqué les lunettes de mon grand frère.
-Et ma sœur est venu pour nous ramener...


Le regard noir de la jeune fille me met au défi de commenter son action et celles de son frangin et de son pote. Je commence à comprendre, deux gamins paumés et une fille qui n'a surement jamais mis les pieds dans ce genre de jeu. Coincé dans ce monde avec une annonce disant que la mort y était réelle. Pas étonnant qu'ils soient paumés.


-Hum...
-C'est tout ?!


Ce qui est plus étrange, c'est que le jeu m'ait confié une mission concernant directement des joueurs. Est ce pour ça que j'ai reçu pour consigne de ne pas les tuer ?

-Hého !

Mais alors que faire ? Si je les aide, je les prends sous ma responsabilité. J'aurais un devoir envers eux. Et ils ne sont pas à leur place ici.

-Hey ! Arrêtez de m'ignorer !
-Monsieur le tengu ?

Selon les paroles des anciens, on doit prendre ses décisions en l'espace de sept respirations.
C'est une question de détermination et de courage.

-Je vais vous aider.
-Ouais !
-On n'a pas besoin d'aide !
-Même l'oisillon à besoin d'un modèle pour apprendre à voler, il n'y a pas de honte à le reconnaitre. Venez avec moi, je vais vous apprendre à voler...


-Il parle bizarrement quand même non ?
-Moi je veux aller avec le tengu !
-Qu'est ce qu'on fait grande sœur ?
-Je ne sais pas...


-Alors on y va !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Date d'inscription : 14/07/2015
Messages : 271
Xp Dispo : 54
Points de Vie : 300

MessageSujet: Re: La nuit du Tengu   Jeu 30 Juil - 8:11





-Bon, dans ce genre de monde, la méthode la plus simple pour obtenir des golds, c'est de tuer des monstres. Sortez tous votre épée, on va commencer par des animaux simples.
-Comment on sort notre épée ?
-Moi je veux un pistolet !
-Mais on risque de mourir en vrai non ?
-Oui, c'est pour ça qu'il est important de bien choisir votre adversaire. Comme vous n’êtes pas très fort, vous devez choisir un monstre faible. Pour être sur de le battre.
-Mais comment on peut savoir ?
-Et si on se trompe ?
-Moi ça me parait quand même très risqué. C'est pour éviter de mourir qu'on était resté en ville...
-C'est un peu plus risqué, mais les monstres ici sont très faibles. Alors voila ce qu'on va faire, écoutez bien. D'abord on repére un monstre et on s'approche de lui.
-Et on lui saute dessus !
-Ouais ! Sauvagement !
-Il faut s'assurer que le monstre est tout seul, pour ne pas avoir de problèmes. Ensuite je rentrerais dans sa zone d'attaque et il me sautera dessus.
-Je suis sur qu'il y a une meilleure méthode...
-Quand il sera en train de se battre contre moi ce sera a votre tour d'attaquer. Vous vous mettrez chacun d'un coté, et vous taperez le monstre jusqu’à ce qu'il disparaisse. D'accord ?
-Ouais !
-D'accord !
-Et s'il les attaque ?
-Je m'en occuperai. Bon, vous êtes prêts ?
-Ouais !
-Parfait, on va commencer par ce monstre la !


Sanglier commun


Dgt: -10PV

Atq: 2


60 Pv

Tenez vous prêts, il attaque !
-AHHHH !
-AHHHH !
-Courez vers la ville !
-Mais ?!

Mais enfin ! Revenez tout de suite !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Date d'inscription : 14/07/2015
Messages : 271
Xp Dispo : 54
Points de Vie : 300

MessageSujet: Re: La nuit du Tengu   Jeu 30 Juil - 8:22





-Il était énorme !
-Il avait des yeux rouges !
-Et il soufflait par les naseaux !
-Et il avait des cornes !
-Et il grognait !
-C'était terriblement dangereux !
-Bon, d'accord, le sanglier, c'était peut être un peu trop pour un début. Je m'excuse. Venez, on va essayer de trouver autre chose... Allez venez...


Lapin mignon


Dgt: 0PV

Atq: 0


20 Pv

-Alors attention, j'ouvre la boite, et la, vous frappez !
-Ouais !
-Sauvagement !
-Pourquoi vous ne voulez pas nous dire ce qu'il y a dans la boite ?
-Ce n'est pas important. Quel que soit le monstre dans la boite, il faut le tuer pour avoir des golds et a manger !
-A manger !
-Ouais !
-A trois ! Un !
-Deux !
-Trois ! Tuez le !

-...
-...
-...

-Et ben alors ? allez y, tuez le !
-Il bouge pas...
-Il est tout mignon.
-Il a pas l'air méchant du tout.
-Il a les pattes attachés !
-Vraiment ! Faire ça à un pauvre petit lapin... Vous inquiétez pas les enfants, je le libére tout de suite.
-Mais...
-Il n'y pas de mais ! Martyriser un pauvre petit lapin ! Vous étes un monstre monsieur le samourai !
-Mais enfin...
-Je peux le toucher je peux le toucher ?!
-Moi aussi moi aussi !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur




Date d'inscription : 14/07/2015
Messages : 271
Xp Dispo : 54
Points de Vie : 300

MessageSujet: Re: La nuit du Tengu   Jeu 30 Juil - 8:56





-Je suis désolé. Mais vous devez les comprendre, ce sont des enfants...
-...
-Et arrêtez de bouder comme ça...
-Je ne boude pas. Je réfléchis !
-Mouais... Bon alors ? Qu'est ce qu'on fait maintenant ?
-Et bien. si vous ne pouvez pas farmer, il va falloir trouver autre chose.
-Mon frère parlait souvent de ses jeux, y'a pas des gens qui ne se battent pas ? Il appelait ça, des planteurs de trucs... euh, de carottes je crois...
-Mais oui ! Les métiers !
-Les métiers ?
-On peut faire des métiers, par exemple, forgeron, armurier, couturier, ce genre de choses.
-Et ça rapporte des golds ?
-Oh oui, plein, y'a pas tant de gens que ça qui le font...
-Et bien c'est parfait ! Comment ça marche ?
-Il faut acheter une boutique je crois. Et après, tuer des monstres pour récupérer des composants.
-Ah... Alors c'est fichu...
-Hum...


-Je vais t'acheter ta boutique.
-C'est vrai ?!
-Oui.
-Mais... Et pour les monstres ?
-Je ne fais rien des composants. Je te passerais les miens.
-Alors je fabriquerais tout ce que vous voudrez !
-Va chercher les deux autres, je suis sur qu'ils voudront participer au choix de la boutique... Je vous retrouverai ici plus tard.
-Vous ne venez pas avec nous ?
-Non, Je vais aller tuer quelques monstres dans les marais pour que vous ayez de quoi commencer.
-Faites quand même attention hein ?
-Je suis un samourai !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ God of Infinity ~




Masculin
Date d'inscription : 09/02/2015
Messages : 1271
Xp Dispo : 209
Points de Vie : 99999

MessageSujet: Re: La nuit du Tengu   Jeu 30 Juil - 8:56


Le membre 'Main du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Rencontre Aléatoire' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sao-renaissance.forums-rpg.com




Date d'inscription : 14/07/2015
Messages : 271
Xp Dispo : 54
Points de Vie : 300

MessageSujet: Re: La nuit du Tengu   Jeu 30 Juil - 9:58





Traversant la ville à grands pas, je me rends rapidement dans les marais. J'ai besoin de bouts de sangsues. Et j'en ai besoin rapidement. Hors de question que je perde du temps a arpenter cette zone pendant des heures à la recherche de bestioles. Ce qu'il me faut c'est... Un appât !

Je fais un crochet par le quartier des pêcheries. Le temps de trouver le pnj pécheur du ninja, qui, comme prévu, est capable de parler des sangsues comme s'il avait fait une thèse à leur sujet. Et avec son aide, un quartier de bœuf avarié, du poisson, et trois outres de sang, nous avons tot fait de trouver de quoi attirer une véritable meute de monstre.

Et ensuite, cachés a proximité de l’appât dans une barque retournée, nous n'avons plus attendre, attendre et voir les sangsues s’agglutiner une par une contre le filet qui contient la viande qui les attire. Jusqu'a ce qu'il y en ait assez pour agir !

Sangsue Gigantesque


Dgt: -25PV

Atq: 3


70 Pv

Me relevant brusquement je rejette d'un coup d'épaule la barque sur le coté, me dressant soudain à deux pas des monstres agglutinés sur l’appât. D'un hurlement sauvage de défi, je déclenche l'overdrive, et comme auréolé d'une fureur divine, je saute sur les sangsues qui commencent seulement à se tourner vers moi. L'impact pulvérise littéralement l’appât et les sangsues qui s'y trouvent, transformant toute la zone en une scène de guerre moderne, celle d'une tranchée bourrée de soldat ou vient d'exploser une bombe...

Puis toutes les sangsues disparaissent de concert et la scène redevient visible pour les jeunes enfants. Dommage... Je me demande si je peux trouver un réglage permettant de garder les cadavres en jeu...

-C'était très impressionnant samourai.
-Oui. Rentrons.


Combat:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
~ God of Infinity ~




Masculin
Date d'inscription : 09/02/2015
Messages : 1271
Xp Dispo : 209
Points de Vie : 99999

MessageSujet: Re: La nuit du Tengu   Jeu 30 Juil - 9:58


Le membre 'Main du Diable' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Drops' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sao-renaissance.forums-rpg.com




Date d'inscription : 14/07/2015
Messages : 271
Xp Dispo : 54
Points de Vie : 300

MessageSujet: Re: La nuit du Tengu   Jeu 30 Juil - 10:22





-Pour mille golds, la boutique est à vous !
-Paye toi.


Sous les regards admiratif des deux mômes et de la grande sœur, et sous l’œil cupide du pnj qui vend la boutique qu'ils ont choisis, je jette sur le comptoir une série de lingots d'or. Acceptant d'un geste la transaction le pnj me laisse symboliquement la clé des lieux et disparait, nous laissant seul dans ma premiére possession autre que mes vêtements et mes sabres.

Déjà les deux mômes font l’inventaire, courant partout et énumérant chacun des objets qui maintenant son à eux. Elle de son coté potasse visiblement les règles du jeu, chapitre création d'objets et artisanat. Hum... Elle ne devrait pas avoir de mal à s'en tirer.

Je transfère quelques golds supplémentaires dans le coffre de la boutique. Histoire qu'ils n'aient pas besoin de retourner voler au temple pour se nourrir. Et je me prépare à quitter les lieux.

Je ne fais que quelques pas dans la rue avant qu'elle ne me rattrape.

-Attendez ! Vous ne m'avez même pas dit pourquoi vous nous avez aidé comme ça, je croyais que tous les joueurs étaient des garçons méchants et idiots.
-Je ne suis pas un joueur, je suis un samourai.
-ici oui. Mais IRL, dehors quoi, dans la vraie vie.
-La bas aussi je suis un samourai !


Et je pars.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: La nuit du Tengu   Aujourd'hui à 9:40


Revenir en haut Aller en bas
 

La nuit du Tengu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Renaissance :: Les Terres Perdues :: Manchukuo :: Le Temple Shinto-